Marchés

Nintendo: "C’est la 3DS la console de nouvelle génération qui se vend le mieux en France"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INTERVIEWVIDÉO Plombé par ses ventes de consoles de salon, Nintendo tient à rappeler par l'intermédiaire de Philippe Lavoué le directeur général adjoint de la filiale française que sur le marché des portables, le patron c’est lui.  

Philippe Lavoué

LSA : Comment qualifieriez-vous l’année qui vient de s’écouler pour Nintendo France ?

Philippe Lavoué : 2013 a été une année bonne sur le plan commercial. Nous avons vendu 950 000 consoles portables (3DS et 2DS cumulées), soit une progression de 1% par rapport à l’année précédente. Ce qui met la 3DS en tête des ventes de consoles de nouvelle génération. La 2DS a aussi été une bonne surprise puisque nous en avons tout de même vendu 176 000 unités. Mais plus que les consoles, ce sont les ventes de jeux qui ont apporté une belle satisfaction : nous avons vendu 4,1 millions de jeux 3DS, soit 1,7 million de plus qu’en 2012. Notre stratégie qui consiste à sortir un gros jeu par mois a payé. Nous avons ainsi vendu 600 000 exemplaires de Pokemon X et Y, plus de 400 000 Animal Crossing, 351 000 Luigi’s Mansion 2 et 150 000 Professeur Layton.

LSA : Vous abordez 2014 de façon sereine sur le segment des portables ?

P.L. : Oui nous allons continuer sur cette ligne d’une grosse sortie de jeu par mois pour désaisonnaliser le jeu vidéo. Dans les mois qui viennent nous aurons du Yoshi’s Island, Professeur Layton vs Ace Attorney, Kirby : Triple Deluxe, Mario Golf… Nous visons ainsi pour cette année 5 millions de jeux 3DS et plus d’un million de consoles.

 

LSA : Quand vous parlez de ventes de jeux, on a l’impression qu’il s’agit principalement de jeux Nintendo

P.L. : Pas seulement ! Sur les 4,1 millions de jeux 3DS vendus en 2014 il y avait par exemple 1 million de jeux éditeurs tiers.

 

« On ne baisse pas les bras sur la Wii U »

 

LSA : En revanche pour les consoles de salon, le succès n’est pas vraiment au rendez-vous…

P.L. : Nous avons vendu 173 000 Wii U en France en 2013, ce qui porte le parc à date à 300 000 unités. C’est vrai que c’est en dessous de ce qu’on avait prévu. Mais on ne baisse pas les bras. Le départ a été poussif car nous n’avions pas toutes les franchises dès le début. Mais elles arrivent enfin. Le lancement de Mario Kart 8 le 30 mai prochain est de nature à nous permettre d’accélérer sur Wii U. Nous avions vendu 3 millions d’exemplaires de Mario Kart sur Wii et nous avons fait une étude qui démontre que la version Wii U est attendue par 10 millions de joueurs en France. Et après Mario Kart, d’autres licences fortes vont arriver comme Super Smash Bros ou Bayonetta 2.

Mario Kart 8 : gameplay trailer

LSA : Pensez-vous que les 6 millions de joueurs sur Wii en France sont passés sur d’autres plateformes ?

P.L. : D’abord il faut savoir que les 6 millions en question ne jouaient pas pour la plupart avant la Wii. Mais depuis la Wii, il est vrai que les familles ont changé, les enfants ont grandi. La migration sur portable est plus facile alors que sur le salon, les propositions sont plus exigeantes et les consommateurs font d’avantage attention pour ne pas se tromper. La concurrence des nouveaux smart devices (smartphones, tablettes) nous la ressentons surtout sur le temps d’usage. Nous sommes tous dans une compétition pour gagner du temps disponible de la part des utilisateurs. Mais il n’est pas question pour nous de lancer nos jeux sur smartphones, plutôt de les utiliser comme un complément, pour faire communiquer les joueurs par exemple.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA