Nintendo Switch : une production doublée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La firme japonaise souhaiterait passer de 8 millions d'exemplaires produits à 16 millions de Nintendo Switch sur l'année fiscale 2017-2018, d'après un article du Wall Street Journal. Nintendo inscrirait la Switch dans un succès similaire à celui de la Wii.

La console semble répondre largement aux attentes de Nintendo en termes de vente.
La console semble répondre largement aux attentes de Nintendo en termes de vente. © dr

Nintendo pourrait vendre 2,5 millions de Switch ce mois-ci. C’est bien plus que l’objectif fixé par son président Tatsumi Kimishima à 2 millions d’exemplaires écoulés en mars 2017, comme l’explique le Wall Street Journal dans un article du 17 mars 2017. Le quotidien économique affirme que d’après une source proche de Nintendo, la société japonaise souhaiterait planifier une production de 16 millions d’exemplaires sur l’année fiscale 2017-2018 contre 8 millions initialement prévus. 

Nintendo a réalisé des ventes records en première semaine, partout dans le monde pour le lancement de la Switch. En France, 105 000 exemplaires ont été écoulés le premier week-end, record de la marque dans l’hexagone. La Nintendo Switch s’inscrirait ainsi dans un schéma similaire à celui de la Wii, console historiquement la plus vendue de Nintendo (100 millions d’exemplaires). Entre fin 2006 et début 2008, Nintendo avait écoulé 20 millions d’exemplaires de la Wii. Aujourd’hui, les ventes de la Switch sont portées par le plébiscite du jeu The Legend of Zelda : Breath of the Wild. D’autres jeux comme Mario Kart ou Splatoon, qui vont sortir dans les prochains mois, devraient encore relancer les ventes.

Nintendo Switch : le prix frein à l’achat ?

Dans un sondage mené les 12 et 13 mars dernier par l’institut Toluna, les Français pointent tout de même le prix comme l’inconvénient principal de la console. "La Switch est positionnée au prix actuels de PS4 et Xbox One, considérées comme plus puissantes et avec de meilleures performances graphiques. La rareté des jeux disponibles, en dehors du dernier opus Zelda, est également un frein pour l’instant," expliquait Philippe Guilbert, le directeur général de Toluna. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA