Objets connectés : Noova, la startup au service des startups

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une marketplace entièrement dédiée aux objets connectés : c’est ce qu’a lancé Noova, startup toulousaine créée en 2015. Mais Noova n’est pas une entreprise comme les autres : elle aide les jeunes pousses spécialisées dans l’Internet des Objets à se faire connaître dans un marché très concurrentiel et sans cesse en mouvement.

Pas de gestion de stock, pas de livraison. Noova agit comme un intermédiaire entre les startups qui misent sur les objets connectés et les acheteurs potentiels.
Pas de gestion de stock, pas de livraison. Noova agit comme un intermédiaire entre les startups qui misent sur les objets connectés et les acheteurs potentiels.© Capture d'écran Noova-france.com

En plein essor du marché des objets connectés, comment sélectionner, tester et vendre les références les plus innovantes ? C’est de ce constat qu’est née Noova. Cette société créée en 2015 à Toulouse aide les jeunes pousses spécialisées dans l’Internet des Objets à faire connaître leurs produits via une marketplace dédiée. Mais au-delà de la notoriété, l’entreprise veut accélérer la commercialisation de ces références. Sur un marché concurrentiel où la rapidité prime, "il faut se faire connaître et vendre son produit au plus tôt dans son cycle de vie, explique Pierre Guerin, co-fondateur de la société avec Emile Vucko. Noova cible notamment le crowdfunding, en plein essor dans les pays anglo-saxons et qui commence à se développer en France. "Très vite, nous avons décidé de creuser, et nos recherches nous ont confortés dans l’idée que les startups allaient jouer un rôle primordial dans le futur de l’e-commerce, les Français ayant un réel attrait pour ce type de produits hardware", poursuit le jeune homme. Le financement participatif permet à Noova d’intervenir dans la première phase de commercialisation du produit.

Un contenu enrichi pour placer l'objet dans le quotidien

Concrètement, Noova prend la forme d’une plateforme web dédiée uniquement aux objets connectés. Ceux-ci sont choisis selon différents critères, tous reliés à l’innovation. "Contrairement à ce qu’on pourrait penser, nous ne listons pas que des produits tech, précise le dirigeant. Certains objets sont innovants par leur design, leur ergonomie ou le plaisir lié à leur utilisation. Cependant, ils résolvent généralement tous une problématique du quotidien". Comme un site e-commerce classique, elle affiche des pages où sont listés les produits, chacun ayant une fiche descriptive dédiée et dotée d’un bouton d’ajout au panier. Des photos et des mises en situation du produit, à travers des vidéos sous-titrées par exemple, viennent illustrer ces pages. Après le paiement, c’est la société qui a lancé l’objet qui gère l’expédition et la livraison.

Du contenu éditorial vient également enrichir la plateforme. "Nous faisons aussi un focus sur l’histoire de la startup car la dimension humaine est très ancrée dans nos valeurs, poursuit Pierre Guerin. Les visiteurs découvrent, achètent l’innovation mais soutiennent aussi tout un écosystème. L’affecte joue un rôle important car le client adore faire partie de l’histoire derrière le produit, à l’image du crowdfunding". Les réseaux sociaux sont utilisés auprès de la communauté pour promouvoir chaque objet innovant, et des partenariats sont noués avec des blogueurs et influenceurs qui communiquent sur ces produits auprès de leur propre communauté, "boostant ainsi la visibilité du produit sur le web en France", ajoute-t-il. La newsletter, qui présente chaque semaine les nouveaux produits innovants à découvrir sur Noova et qui a un taux d’ouverture de 60% et de clic de 25%, est un autre outil promotionnel efficace ce qui prouve aussi que la communauté est engagée.

Une veille de tous les instants sur le marché des objets connectés

Noova est finalement un écosystème qui rassemble le meilleur des objets connectés et qui relie entre eux ceux qui veulent compter sur ce secteur. "Nous voulons devenir la plateforme incontournable pour découvrir et acheter l’innovation sélectionnée et testée par nos soins, nous listons de nouvelles pépites, créant un cercle vertueux pour les startups". Pour se faire, l’entreprise a mis en place des outils de veille qui lui permettent de dénicher les dernières pépites dans le monde entier. Elle surveille les sites spécialisés, les incubateurs et les plateformes de crowdfunding pour les lister sur Noova le plus tôt possible dès que le produit est finalisé. Chaque produit est testé en interne et seules "la crème de la crème" est sélectionnée. A date, la marketplace compte plus de 100 produits pour 90 startups, la grande majorité de celles-ci étant mono-produit, comme Dodow, qui commercialise un appareil pour s’endormir trois fois plus vite, Egloo, un chauffage écolo et économe minimaliste ou encore Percko, le T-shirt connecté qui redresse le dos de son utilisateur et le tient droit…

Après 6 mois d’activité, Noova a réalisé 100 000 euros de chiffre d’affaires. Pour 2016, elle prévoit un volume d'affaires avoisinant les 400 000 euros. Alors que l’équipe va tripler en 2016, la jeune startup toulousaine vise une expansion en Europe, et pourquoi pas une levée de fond pour concrétiser ses projets à l’international.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA