Objets connectés : Système U va référencer les produits Peanuts de Sen.se [Exclu LSA]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En marge du Digital Festival Tahiti, qui se tient jusqu’au 18 mars 2017, la start-up Sen.se, spécialisée dans les capteurs connectés, a annoncé l’arrivée de ses références dans les rayons des enseignes de Système U. Une première pour la jeune pousse, dont les produits étaient jusque-là distribués dans les réseaux spécialisés high-tech. 

Le ThermoPeanut, l'une des trois références de la gamme.
Le ThermoPeanut, l'une des trois références de la gamme.© Sen.se

Les enseignes concernées ne sont pas encore connues avec précision mais on sait que Système U sera le premier réseau de distribution généraliste à accueillir dans les rayons les trois Peanuts de la start-up Sen.se, qui l'a annoncé en marge du Digital Festival Tahiti. Cette gamme de capteurs intelligents va être référencée à partir de mars ou d’avril 2017 dans certains supermarchés du réseau. Un accueil à la fois logique et pertinent pour Anthony Zwiebel, Sales & Marketing chez Sen.se : "Nous avons la volonté de démocratiser les objets connectés, en proposant des produits accessibles par leur prix et leur usage aux consommateurs", explique-t-il. La start-up, créée en 2010 par Rafi Haladjian et rachetée il y a deux ans par Robinson Technologies, fait donc une première incursion dans les linéaires d’un grand distributeur généraliste français. Déjà commercialisés dans les magasins Boulanger et sur les sites de Fnac, Darty et Amazon, les Peanuts seront visibles dans les linéaires dédiés à l’équipement de la maison. "On ne veut pas être présent dans les rayons d’objets connectés, pour la simple raison qu’aucun client ne se dit ‘je veux acheter un objet connecté’, poursuit Anthony Zwiebel. Pour exister en linéaire, le fabricant a particulièrement soigné le packaging, épuré et coloré, pour être visible aux yeux du consommateur.

Démocratiser l’IoT

Vendus au prix unique de 29 euros, la gamme Peanuts se décline en trois modèles : le GuardPeanut, un capteur de sécurité portable qui avertit les utilisateurs si leurs biens précieux sont manipulés ou déplacés ; le SleepPeanut, un réveille-matin intelligent qui surveille et analyse le sommeil ; et enfin le ThermoPeanut, un capteur qui permet de mesurer la température partout à la maison, sur le lieu de travail ou en déplacement, et de la modifier. Ces trois objets connectés fonctionnent via une application commune, gratuite, disponible sur iOS et Android, sans l’intermédiaire d’un hub ce qui permet de baisser les coûts. "Le hub est remplacé par le smartphone ou la tablette", rappelle Anthony Zwiebel. Une approche qui colle à la philosophie de Sen.se, qui veut démocratiser les objets connectés. "Ce ne sont pas aux humains de s’adapter à l’Internet des Objets, mais à l’Internet des Objets de s’adapter aux humains", ajoute-t-il. D’où la conception d’un produit simple d’usage, qui veut devenir le "3310 des objets connectés". Un parallèle pertinent au moment où Nokia a relancé la fabrication de ce téléphone portable emblématique et dont les précommandes au Royaume-Uni explosent malgré l’avènement des smartphones, plus innovants et bien plus coûteux. "Nos produits sont une étape vers un univers connecté, qui précède l’achat de références bien plus coûteuses qui font toujours hésiter les consommateurs", indique-t-on chez Sen.se.

Une nouvelle référence tous les quatre mois

La jeune pousse, basée à Paris, faisait partie des 30 start-up françaises distinguées par le CTA, organisateur du CES de Las Vegas, lors du concours "Innovation awards". Elle ambitionne de lancer une vingtaine de Peanuts à moyen terme, avec un rythme d’une nouvelle référence tous les quatre mois. La  prochaine, baptisée MedPeanut, intéresse particulièrement les réseaux de pharmacie, et sera disponible fin 2017. Son principe : envoyer des notifications aux personnes sous traitement médicamenteux ou qui ont besoin de rappel dans leur prise de vitamines ou de complémentent alimentaires. Le Peanut se colle alors sur la boîte et il détecte si celle-ci a été manipulée ou déplacée. Sen.se indique également que des discussions sont en cours avec d’autres GMA et GSB pour commercialiser la gamme Peanut. A l’international, les produits sont disponibles aux Etats-Unis (Amazon, Best Buy Mobile Stores), et dans la plupart des pays européens. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Carnet des décideurs

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA