Orange se tourne un peu plus vers les objets connectés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Orange a dévoilé à l’occasion de sa grand-messe « Show Hello » ses nouvelles innovations, axées autour de l’Internet des objets. Parmi les annonces phares : la nouvelle Livebox, plus connectée que jamais, et la couverture nationale du réseau LoRa qui sera étendue de manière collaborative grâce à une lampe relais.

Stéphane Richard, président-directeur général d'Orange sur Show Hello 2016 a tenu à rappeler que la puissance d'Orange était son réseau. Un atout face à la "lame de fond des objets connectés".
Stéphane Richard, président-directeur général d'Orange sur Show Hello 2016 a tenu à rappeler que la puissance d'Orange était son réseau. Un atout face à la "lame de fond des objets connectés".© Christophe Pelletier
Stéphane Richard, président directeur général d’Orange, a fait son show le 16 mars au Carrousel du Louvre dans le cadre de la grand-messe annuelle « Hello Show ». Les dernières innovations d’Orange étaient présentées, tournant majoritairement autour de l’Internet des objets ou plus exactement autour de l’écosystème de cette technologie.
 
En préambule, le pdg a ainsi rappelé que le grand atout d’Orange était son réseau. La société appartient d’ailleurs à la LoRa Alliance, un réseau internet longue portée et à faible consommation pour les objets connectés qui concurrence Sigfox et également déployé par Bouygues Télécom. "Le monde compte déjà 15 milliards d’objets connectés, un chiffre qui devrait dépasser les 25 milliards d’ici à 2020, précise le pdg. Avec ces objets, nous assistons à une explosion des flux de données, qui ont un besoin grandissants en réseaux et plus particulièrement en nouveaux réseaux."
 
17 villes sont actuellement couvertes sous LoRa et l’opérateur a annoncé une couverture nationale d’ici la fin de l’année. Il rajoute à ses antennes existantes celles adéquates pour le réseau bas débit. Mais pour pallier les mauvaises connexions en intérieur ou en sous-sol, Orange mise sur le collaboratif avec une lampe qui intègre une antenne pour transmettre le signal LoRa. "Ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui participent directement au déploiement du réseau, précise Stéphane Richard. Chaque Lampe est un point qui vient ajouter sa zone de couverture à celle du réseau construit par Orange." 
 
Voici la lampe qui devra aider dans le déploiement de LoRa à l'intérieur des bâtiments.
 
Création d’un écosystème autour de Datavenue
Parallèlement au réseau d’antennes, il faut construire tout un écosystème. Et chez Orange, cela se traduit par la création de Datavenue, une plate-forme qui permet aux entreprises d’agréger et de sécuriser les données et bien évidemment de développer de nouveaux services. Lors de l’évènement « Show Hello», quelques partenaires présentaient leurs applications. On peut ainsi citer Seb et Foodle, qui propose de connecter votre Cookéo (cuiseur connecté) ainsi que d’autres objets connectées comme votre bracelet d’activité ou encore le thermostat de la maison. Et à partir de là, l’application proposera des recettes.
 
Autre cas, Manitowoc et l’application Crane Care qui permet de diagnostiquer à distance des équipements de chantier pour en simplifier la maintenance. Ou encore Axa qui sort une série d’objets connectés pour la maison afin de moduler le prix de l’assurance habitation ou encore de recevoir des alertes en cas de problème au domicile. Les cas d’usage à inventer restent encore très nombreux et devraient se multiplier dès lors que le réseau LoRa sera pleinement opérationnel.
 

Actuellement en phase de test, l'application Foodle sortira sur le premier trimestre 2017.
 
Datashare et badge de confiance pour plus de transparence sur l’usage des datas
Orange lancera sur le deuxième trimestre 2016 Data Share, une interface unique pour rassembler toutes les données que le consommateur aura partagées via des services et des objets connectés. Stéphane Richard souligne l’importance de la transparence avec l’usage des datas. D’ailleurs Orange compte promouvoir le badge de confiance pour informer et permettre à l’utilisateur de contrôler simplement l’usage qui est fait de ses données. Dans un premier temps, ce badge s’appliquera aux applications Orange avant de s’étendre au réseau de partenaires.
 
 
Une nouvelle Livebox à l’été 2016
Enfin, Orange a profité de l’évènement pour dévoiler également le design et surtout les caractéristiques de sa nouvelle Livebox. La box se sert plus uniquement à apporter internet dans la maison, mais se positionne comme un pilier de la maison connectée. Par exemple, Orange a rajouté sur son application Ma TV d’Orange de l’assistant vocal avec un service de reconnaissance faciale fournie par la start-up Reminiz et d’un service de reconnaissance vocale basé sur Nuance. 
 
Côté performance, la puissance de la Livebox a été accrue, proposant un wifi 4 fois plus puissant et sans aucune perte de réseau et avec un débit qui peut atteindre 1 Gigabit par seconde quand celui-ci est couplé à la fibre. La « bête de course » reçoit aussi un disque dur interne de 1 Tera octet, d’un décodeur Ultra HD pour une image 4 fois plus nette, et d’un son 3D, le Dolby Atmos. "Un équipement indispensable pour suivre l’Euro 2016", assure un fan du ballon rond présent à Show Hello…
 
 
Infographie sur les chiffres clés de l'Internet des objets selon Orange :
 
 
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA