OVS INDUSTRY vient défier H&M, Inditex et Celio

Publié le

|

|

|

|

|

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami
Le logo de l’enseigne trône en plein milieu du magasin. Un point de repère pour trouver les caisses, et la deuxième partie de la boutique consacrée aux collections enfants.

Le logo de l’enseigne trône en plein milieu du magasin. Un point de repère pour trouver les caisses, et la deuxième partie de la boutique consacrée aux collections enfants.

Avec plus de 500 magasins dans le monde, l’enseigne de prêt-à-porter italienne OVS Industry a déjà une longue expérience de la mode.

Le merchandising se distingue par sa créativité. A travers le magasin, une multitude d’accessoires, comme ces ballons, ou des néons de couleur, mettent en valeur les produits. - © Laetitia Duarte

Pour chacune de ses marques propres (une dizaine en tout), OVS Industry a créé un merchandising et une atmosphère bien précis, avec mannequins et silhouettes. - © Laetitia Duarte

- © Laetitia Duarte

- © Laetitia Duarte

- © Laetitia Duarte

- © Laetitia Duarte

Le logo de l’enseigne trône en plein milieu du magasin. Un point de repère pour trouver les caisses, et la deuxième partie de la boutique consacrée aux collections enfants. - © Laetitia Duarte

Pourtant, cette boutique du Millénaire, juste à côté de H&M, est la première de son réseau en France. Leader de son marché en Italie, OVS Industry propose, sur 850m2, des collections de prêt-à-porter pour homme, femme et enfant, avec un cœur de cible sur les 25-44 ans attentifs à la mode. « Nous avons un assortiment pour tout le monde, explique Fabio Pampani, directeur général. Cela ne veut pas dire que nous sommes une enseigne familiale, mais que toutes les personnes de la famille trouveront quelque chose ici

Un coup d’œil en rayons permet de comprendre cette subtile différence. Au total, le magasin est divisé en une dizaine d’espaces pour autant de marques propres. Si les frontières ne sont pas évidentes sur la partie enfant, à l’arrière du magasin, la scénarisation est extrêmement nette partout ailleurs. Chez l’homme ou la femme, les délimitations sont faites avec du mobilier de bois ou de métal de couleurs différentes, tout comme la lumière ou les petits accessoires de déco. Grand and Hill pour un casual décontracté, Rumford pour des vêtements chics et confortables, etc.

Des collections sont signées en partenariat avec des stylistes italiens, à l’instar de Baby Angel avec Elio Ferucci. Côté prix, OVS Industry va sans doute faire de la concurrence à des voisins comme Celio ou H&M. La ligne Rumford propose des chemises soignées à 40 €, mais aussi des basiques à partir de 10 €, côté enfant on trouve deux tee-shirts pour 8 €. « Notre force est de donner une profondeur d’offre très importante », témoigne Fabio Pampani. Pour la mise en scène, au-delà des néons, les silhouettes sur mannequins sont bien présentes, sans être aussi systématique que dans un H&M. « Nous ouvrirons d’autres boutiques à Paris, mais nous voulons d’abord comprendre comment fonctionne le marché », termine Fabio Pampani. Ses concurrents sont prévenus.

Nos évènements

Recevez la Newsletter mensuelle LSA CAMPUS

    Inscrivez-vous

    >> Vous êtes Enseignant

    >> Vous êtes Etudiant

 

 

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous