Parts de marché alimentaires : Leclerc et Intermarché au coude à coude en septembre

Publié le par

|

|

|

|

|

Intermarché logo

Leclerc et Intermarché gagnent chacun 1,1 point de parts de marché, système U, 0,4 point. Le Hard discount est en fort recul.

 

Lsa s'est procuré les principaux résultats des évolutions de parts de marché sur la période de 4 semaines arrêtée au 7 octobre 2012 issues du panel Kantar. Comme toujours depuis le début de l'année, ce sont les trois enseignes de commerçants indépendants qui dictent leur loi, avec un gain impressionnant de 2,6 points de leurs parts de marché alimentaires cumulées. La nouveauté, c'est que pour la première fois, les enseignes d'Intermarché (Netto compris) font jeu égal avec Leclerc.

Avec 14,6 % de parts de marché, les mousquetaires gagnent en effet +1,1 pt sur cette P10. Autant que Leclerc. Une dynamique portée par l’enseigne Intermarché qui s’octroie un gain historique de +0,9 point de Pdm qui s’appuie notamment sur la forte hausse des dépenses par paniers (+3,3 Euros), sans doute liée pour une bonne part a l'injection de nouvelles et nombreuses références de produits de marques nationales.

Avec 18,7 % de part de marché sur la période, la croissance de Leclerc passe, elle, fortement par ses Drives : en 1 an les Drives E.Leclerc ont été fréquentés par 4,9% des ménages français et pèsent 1.1% de Pdm sur la seule P10. D'ailleurs, les achats sur le canal Internet continuent de se développer et pèsent 2.9% des dépenses PGC FLS des Français.

Troisième grand gagnant de la période, le groupe U enregistre un gain de + 0,4 point, à 9,9% de PDM. L’enseigne Hyper U+Super U explique principalement cette dynamique (+0.3 pt), via un gain de pénétration sur P10 et une hausse du rythme de visites.

Carrefour, Casino et le hard discount reculent

Face a cette razzia des indépendants, les autres groupes ne peuvent que reculer, même si les données manquent. Ainsi, Casino qui perd encore du terrain par rapport a son repli de l'été. Selon des sources bien informées, toutes les enseignes du groupe seraient en recul sauf monoprix, stable. Selon ces mêmes sources, Carrefour recule également fortement,  notamment du fait des changement de périmètres liées au départ des Coop Atlantique et à la vente d'Altis, même si le recul est moins violent que durant l'été.  Enfin, le circuit Hard Discount (12,9%) connaît une période de très fort recul (-0,8pt). A l’exception de l’enseigne Netto, tous les intervenants enregistrent une baisse de Pdm et notamment Lidl et Dia (-0,3pt). De quoi renforcer la théorie de certains observateurs qui prédisent une cession prochaine de la branche française du discounter espagnol...

 

Nos évènements

Recevez la Newsletter mensuelle LSA CAMPUS

    Inscrivez-vous

    >> Vous êtes Enseignant

    >> Vous êtes Etudiant

 

 

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous