Portrait-robot des lecteurs de prospectus digitaux [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ETUDE A l’occasion de la publication du livre blanc du prospectus digital, Bonial, la marketplace du groupe Axel Springer, a mandaté OpinionWay afin de connaitre le profil des lecteurs de catalogues digitaux. Découvrez les enseignements de cette étude.

Les femmes sont notamment surreprésentées dans la lecture des catalogues en ligne des enseignes alimentaires.
Les femmes sont notamment surreprésentées dans la lecture des catalogues en ligne des enseignes alimentaires.© Chronopost

Qui sont ces lecteurs friands de prospectus en ligne ? Bonial, qui propose des catalogues digitaux et cumule 3,5 millions de visiteurs uniques par mois, analyse avec Opinion Way le lectorat de ces supports. L’enquête, réalisée auprès de 12 658 utilisateurs, dresse le portrait-robot de cette cible, à l’occasion de la publication du livre blanc du prospectus digital.

Un public plus féminin…

Premier constat de l’enquête: la population qui lit les prospectus digitaux diffère sensiblement des lecteurs d’ imprimés publicitaires traditionnels. En effet, la population adepte de la version online est plus féminisée que les lecteurs d’imprimés publicitaires (+15%). Une surreprésentation qui reflète l’offre abondante de promotions en provenance des grandes surfaces alimentaires, elles-mêmes majoritairement fréquentées par un public féminin. Cette conclusion s’applique particulièrement dans l’alimentaire où 73 % des lecteurs sont des lectrices , les jouets (76 %) , la décoration (71 %) et les catalogues dédiés à la cuisine (67 %). A l’inverse, dans le domaine du bricolage, les hommes sont largement majoritaires, ils consituent en effet 59% du lectorat.

… plus jeune…

Autre constat, la population de lecteurs de catalogues digitaux est en moyenne significativement plus jeune que la population française ou celle des lecteurs d’imprimés publicitaires. Ainsi, 64% des lecteurs de prospectus digitaux sont âgés de 18 à 49 ans. A titre de comparaison, seulement 52% des utilisateurs d’imprimés publicitaires sont âgés de 18 à 49 ans, et 53% de la population française est âgée de 18 à 49 ans. Là encore, ce résultat moyen peut se nuancer selon les secteurs d’activité en prenant l’exemple du bricolage. En effet, 54% des lecteurs de catalogues dédiés à ce secteur sont âgés de plus de 50 ans.

…et plus urbain

Avec une audience de 70% d’utilisateurs résidant dans des communes de plus de 20 000 habitants, la population lectrice de catalogues digitaux présente enfin une légère surreprésentation urbaine. Ces chiffres reflètent les taux d’équipement en smartphone ou tablette, plus importants dans ces zones. « Il faut néanmoins avoir à l’esprit que ce portrait moyen ne représente que partiellement la diversité des comportements sur Bonial : chaque consommateur, homme ou femme, âgé ou non, se cible lui-même en sélectionnant le contenu qui correspond à ses besoins du moment. C’est ce marketing qui déclenche les visites en magasin », pointe Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA