Pourquoi miser sur le marketing mobile

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL Pour un commerçant, la solution de marketing et paiement mobile Fivory se révèle payante à plus d’un titre. Les Maisons de Strasbourg, par exemple, en ont fait leur outil de prédilection pour soigner leur visibilité et créer du lien avec leurs clients.

mobile smartphone

Cédric Moulot possède huit restaurants à Strasbourg, tous réunis sous la bannière des Maisons de Strasbourg. Du restaurant étoilé à celui de burgers, en passant par des enseignes traditionnelles : son affaire couvre un large éventail de la restauration française. Mais c’est aussi un dirigeant féru de nouvelles technologies, de l’aveu de sa collaboratrice et responsable commerciale des Maisons de Strasbourg, Catherine Beck.

Désormais, les Maisons de Strasbourg optent pour des initiatives innovantes, en accord avec les attentes des clients utilisateurs de smartphone. « Aujourd’hui, il est important d’être connecté, notamment pour vivre avec son époque. Aussi, quand une solution comme Fivory s’est déployée à Strasbourg, nous y avons tout de suite adhéré », confirme Catherine Beck.

À ce jour, trois établissements (1741, 231 East Street et Meiselocker) des Maisons de Strasbourg acceptent le paiement mobile grâce à l’application Fivory. « L’ensemble se met en place petit à petit : nous avons déjà créé nos pages dans l’application Fivory pour présenter chaque établissement, que nous animons en accord avec les gérants des restaurants, et nous nous sommes équipés grâce au matériel mis à disposition afin d’accepter les paiements mobiles. Mais la procédure est très simple, d’autant que nous bénéficions d’un vrai accompagnement de la part des équipes de Fivory », ajoute Catherine Beck.

Les commerçants affiliés Fivory reçoivent en effet une formation, des conseils de marketing et de l’aide pour réaliser la fiche de leur établissement. Le tout est ensuite géré via une tablette ou un smartphone, qui leur sert de back-office pour proposer aux clients promotions, actualités et programmes de fidélité.

D’ailleurs, prochainement, les Maisons de Strasbourg mettront aussi en place un programme de fidélité, avec un menu offert au bout du 10e acheté. Mais surtout, elles étendront la solution Fivory aux huit restaurants du groupe. Car l’essai se révèle plus que satisfaisant pour Catherine Beck : « L’application de marketing et paiement mobile Fivory est très intuitive. Grâce à elle, il est facile de mettre en avant tel ou tel restaurant. Nous pouvons présenter les menus du jour et créer des animations avec les Strasbourgeois, ou même les clients de passage. Par exemple, nous participons au calendrier de l’avent Fivory où chaque jour de décembre, des lots sont mis en jeu pour les clients qui payent avec l’application : un bon de 250 euros au restaurant étoilé 1741 et trois bons de 41 euros au restaurant traditionnel Meiselocker seront par exemple proposés ».

Des offres bienvenues qui permettent de renforcer la visibilité du restaurant, voire de booster des périodes creuses. Mais surtout, elles créent du lien avec le client qui se sent alors privilégié. Non seulement il profite du paiement mobile, gage de simplicité et de rapidité, mais il bénéficie lui aussi de tous les atouts de la solution Fivory : renseignements sur ses commerçants favoris, création d’une communauté locale, offres de promotion exclusives, carte de fidélité dématérialisée…

D’ailleurs, Fivory intervient régulièrement pour sensibiliser le grand public à son offre et à l’intérêt de payer avec son mobile. « C’est une idée reçue de croire que le paiement mobile est réservé aux petits paiements et aux jeunes. Régulièrement, des clients du 1741 choisissent ce mode de paiement. C’est un système qui gagne à être davantage connu », assure Catherine Beck.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA