Roche Bobois bâtit sa croissance à l'international

MAGALI PICARD |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec 58% de son chiffre d'affaires à l'étranger et 160 magasins, Roche Bobois se vend très bien à l'international. Plus frileux sur le marché français, l'enseigne affiche tout de même une croissance de 1,8% à périmètre constant dans l'Hexagone.

Roche Bobois ouvre aussi en Europe, comme ici en Roumanie.
Roche Bobois ouvre aussi en Europe, comme ici en Roumanie. ©Mihnea Ratte

Ukraine, Corée et Iran : trois nouveaux pays dans lesquels Roche Bobois va poser ses murs en 2016, sans compter deux autres qui ne sont pas encore connus aujourd'hui. Plus que jamais, l'enseigne créée au début des années 60 par les familles Roche et Chouchan compte bien exporter sa "french touch" à l'étranger. En 2004, Roche Bobois ouvrait son premier magasin en Chine et passait le cap des cent magasinsà l'international. Douze ans plus tard, le groupe exploite en direct et en franchise 163 magasins hors de France sur un total de 250. "Dans le monde, nous sommes perçus  comme une marque résolument haut de gamme, voire de luxe", explique Gilles Bonan, président du directoire de Roche Bobois, arrivé dans le monde du design un peu par hasard en 1999. Pour l'anecdote, à Barcelone, les joueurs du Barça fréquentent le magasin!

L'Amérique du Nord, deuxième marché

Après la France, où Roche Bobois réalise 183 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015, l'Amérique du nord vient en deuxième position, devant la Grande-Bretagne.Implanté aux Etats-Unis depuis 41 ans, le groupe compte 35 magasins là-bas et devrait en ouvrir 3 à 4 cette année, dans le New Jersey et le Connecticut notamment. La vingtaine d'ouvertures réalisées en 2015 concerne toute la planète : Afrique du sud (1), Chine (3), Inde (2), Roumanie (1), Allemagne (1)...Les résultats sont là puisque Roche Bobois affiche une croissance de ses ventes de 13% à l'étranger (11% à périmètre constant). Les douze ouvertures prévues en 2016, à raison d'une par mois, se feront toutes à l'international.

La France moins prioritaire

Si la France reste un lieu de production (30% de l'ensemble), aux côtés de d'autres pays européens comme l'Italie, le Portugal, la Grande-Bretagne ou la Suède, elle ne constitue plus une priorité. "Le réseau est bien maillé et c'est compliqué pour nous d'ouvrir sur de petites superficies dans des petites villes", précise Gilles Bonan. Trois magasins ont fermé d'ailleurs en 2015, faute de bons emplacements, et deux magasins ont été transférés. L'absence d'ouvertures en 2015 -mis à part une, avenue du Maine, à Paris-, n'empêche pas Roche Bobois de progresser de 1,8% à périmètre constant, soit exactement comme le marché (+1,7% pour les enseignes haut de gamme selon l'IPEA). Que pense Gilles Bonan de la reprise du secteur du meuble en 2015 ? "La reprise n'efface pas le manque à gagner des précédentes années sur le marché dans son ensemble. Les Français ont peut-être aussi décalé leurs achats de meubles". Wait and see...

Le groupe en chiffres (2015)

  • 437 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 254 à l'export
  • 250 magasins dans le monde (90 en France, dont 39 en propre) et 163 à l'étranger (50 en propre)
  • 19 ouvertures 
  • 10 millions d'euros d'investissements
  • 15 sites de production en France et en Europe

La pub Roche Bobois en vidéo

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA