Marchés

[Saga] La Nike Air Max, icône de la mode

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dès 1979, Nike utilisait la technologie Air System, une capsule de gaz pressurisé située dans la semelle. Un diplômé d’architecture en fait une basket design en 1987.

Nike Air Max

Retour dans les années 80. Adolescent, vous venez juste de recevoir la toute dernière Nintendo et vous passez des nuits blanches sur Super Mario. Le mot « sneaker » n’existe pas encore. Mais vous allez bientôt découvrir, sur un air des Beatles, la Air Max. La marque ? Nike, qui n’a pas encore raflé la mise sur la planète sport. La Air Max ? Pas une simple paire de baskets, mais un symbole du design et la consécration d’une évolution technologique, un coussin d’air sous la semelle.

Si la première paire de Air Max date de 1987, c’est dix ans auparavant que Frank Rudy, un ingénieur de la Nasa, a démarché Phil Knight et Bill Bowerman, les fondateurs de la marque à la virgule. Frank Rudy propose aux deux hommes de mettre dans les semelles un gaz inerte qui, enfermé dans du plastique, apportera aux sportifs un meilleur amorti. La lettre de refus envoyée par Adidas au créateur de cette technologie serait toujours encadrée et exposée au siège de Nike. Deux ans plus tard, en 1979, le premier modèle, Tail­wind, sort. En 1982, Nike le décline pour plusieurs sports. La Air Force One fera un carton. Consciente de détenir un bon filon, la marque américaine ne lésine pas et investit massivement dans la Nike Air.

Inspirée du Centre Pompidou

Mais il faudra attendre quelques années pour qu’un autre homme, Tinker Hatfield , révolutionne son design. Ce diplômé d’architecture, qui a rejoint le département design de Nike en 1985, a un déclic lors d’une visite du Centre Georges-Pompidou, à Paris, ce bâtiment qui donne à voir sa structure interne. Il dessine alors une chaussure laissant apparaître la technologie dans une bulle d’air située dans la semelle. L’ajout d’une couleur rouge sur la tige lui donne la touche design qui en fera une icône de la mode. En 1987, Nike lance son Air Max dans une campagne de pub, aux côtés d’autres chaussures de la marque. Pendant un an, le spot est diffusé avec le tube des Beatles Revolution, jusqu’à ce que ces derniers en obtiennent le retrait devant les tribunaux.

Ce sera un succès mondial. Désormais, on ne portera plus une paire de baskets pour faire seulement du sport. Trois ans après suivra la Air Max 90, caractérisée par une bulle d’air plus imposante. Beaucoup d’autres modèles s’enchaînent. Au fil des collections, Nike essaie de féminiser son modèle, en y ajoutant des couleurs plus girly. Pour le trentième anniversaire, les artistes en tout genre se sont bien amusés. Comme le créateur de streetwear Hiroshi Fujiwara avec la Nike Air Max 1 Ultra 2.0, dotée d’une semelle ultrafine et creusée, qui en fait l’un des modèles les plus légers, ou bien la Air Max 1 Master, l’imprimé safari à grand succès, ainsi que d’autres clins d’œil. Et les aficionados de la marque ont eu droit à une projection géante sur les façades de Beaubourg dans la nuit du 25 au 26 mars .

En dates

  • 1977 invention du système d’amortissement à base d’un gaz inerte
  • 1979 premier modèle Nike avec coussin d’air, la Tailwind
  • 1987 sortie de la chaussure Air Max, dessinée par Tinker Hatfield
  • 2017 Nike fête les 30 ans de la Air Max

En chiffres

  • 30 Mrds$ le chiffre d’affaires de Nike en 2016
  • 2,7 Mrds$ investis dans le marketing et la R & D
  • 650 designers en permanence

Source : Nike

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA