Sephora creuse l'écart dans la parfumerie sélective

C. H. |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Chiffre d'affaires, en M E, part de marché, en valeur (%), et évolution (%) des enseignes de parfumerie sélective, à fin 2010, versus 2009
Chiffre d'affaires, en M E, part de marché, en valeur (%), et évolution (%) des enseignes de parfumerie sélective, à fin 2010, versus 2009 © Sources : Fédération française de la parfumerie sélective,NPD Beauty Trends

Après deux ans de recul, la parfumerie sélective renoue avec la croissance (+ 2,6 % en valeur et + 1,6 % en volume), avec un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros. Ces performances profitent à tous les acteurs du secteur, excepté l'enseigne Douglas, qui régresse légèrement. Sephora, avec 755 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010, est le grand gagnant cette année, avec une progression de sa part de marché de +7,7 %.

Si l'enseigne de LVMH talonnait depuis plusieurs années le leader Marionnaud, la voici bien en tête de 2,2 points en 2011. Cependant, Marionnaud n'a pas étendu son parc de magasins en 2010, ce qui peut expliquer, en partie, son faible gain de part de marché. Mais l'enseigne compte reprendre sa politique d'expansion, avec l'ouverture de 20 nouvelles boutiques en 2011. À voir, donc, si Sephora réussira, l'an prochain, à tenir la distance.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2170

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA