Shredpad, le déchiqueteur de serviettes Nana est une intox!

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Nana devrait lancer un appareil nomade baptisé Shredpad permettant de déchiqueter les serviettes hygiéniques usagées pour s’en débarrasser en toute discrétion. C'est ce que dit le communiqué diffusé le jeudi 5 mars 2015. Depuis, l’objet alimente les conversations sur les réseaux sociaux. Une campagne marketing réussie pour la marque à la veille de la journée de la femme, car apparemment... l’objet n’existe pas. LSA vous le prouve en 5 points.

Le Shredpad de Nana, un faux déchiqueteur de serviettes hygiéniques qui fait un vrai buzz.
Le Shredpad de Nana, un faux déchiqueteur de serviettes hygiéniques qui fait un vrai buzz.© Nana

Nous avons failli y croire. Jeudi 5 mars 2015, Nana (groupe SCA) a annoncé via un communiqué le lancement de Shredpad, un déchiqueteur de serviettes hygiénique nomade. Il permettrait ainsi de se débarrasser en toute discrétion de sa serviette usagée. Sur le site Internet de la marque, une présentation de l’objet est mise en avant (voir vidéo ci-dessous). La communication de SCA assure qu’il s’agit d’une réelle innovation. LSA soutient que c’est faux. Voilà pourquoi :

1. Mais c’est quoi ce nom ?

Shredpad. C’est imprononçable. Personne ne sait que "shred" veut dire "déchiqueter" en anglais. Et le produit n’a rien d’une tablette donc le "pad" est ridicule. Même la plus mauvaise agence de communication n’aurait pas pu imaginer un tel nom...

2. Un appareil qui se recharge grâce à un smartphone ? C’est plus que révolutionnaire !

OK, nous ne sommes pas des ingénieurs en électronique mais tout de même : depuis quand un téléphone portable fait-il office de chargeur ? Car selon la vidéo de présentation, on peut recharger le Shredpad en le branchant sur son téléphone. Ça ne nous semble absolument pas crédible.

 

3. Où est-il commercialisé et à quel prix ? " On vous le dira lundi "

C’est la réponse que nous a donné l’agence de communication de SCA. Pourquoi attendre quatre jours pour annoncer les points de vente et le prix de l’appareil ? En revanche, si le Shredpad est une intox…

 

4. Mais qui sont tous ces experts ? des acteurs ?

Une vidéo donne la parole aux personnes de Nana qui ont soi-disant développé le Shredpad et explique pourquoi ils ont lancé ce produit. SCA a dû recruter massivement dernièrement car aucun des porte-paroles de Nana s’exprimant dans la vidéo n’est connu. Ils n’ont d’ailleurs aucune existence sur Internet. Admettons que le responsable R&D ou la designer n’ait pas de profil viadeo ou linkedin mais la responsable marketing « Louise Marcelin », c’est tout de même étrange. LSA a donc téléphoné à SCA pour demander à parler à cette Louise Marcelin. Hélas, Louise Marcelin n'est pas dans la base de données du groupe. L'opératrice était très embêtée de ne pas pouvoir la trouver. Mais nous n'avons pas été étonnés, après tout, le responsable marketing hygiène féminine de SCA, est un homme : Frédéric Morot.

 

D'ailleurs...

5. Frédéric Morot : nous vous avons reconnu !

Tiens mais Romain Trapenaud, le soi-disant chef de projet R&D de la vidéo est le sosie de Frédéric Morot, le vrai responsable marketing hygiène féminine de SCA. Etrange, non ?

Tout ceci nous fait dire que le ShredPad est une campagne médiatique bien orchestrée par l'agence CLM BBDO. Le faux produit fait le buzz sur twitter depuis 24h.

 

Découvrez le film de présentation du shredpad

 

Découvrez les témoIgnages des faux experts

 

Shredpad sucite les tweets !

Sur Twitter, l'objet alimente les conversations !

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

3 commentaires

Ana

06/03/2015 14h16 - Ana

Pour info, pad en anglais veut dire serviette hygiénique et ne fait en aucun cas référence à une tablette. Renseignez-vous...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Marc

06/03/2015 12h20 - Marc

En effet, c'est louche tout ça...

Par contre vous avez pas cherché loin pour le nom parce que "pad" ça veut aussi dire serviette hygiéniques en anglais...
D'ailleurs, Apple s'était pris pas mal de moqueries lors de la révélation de l'iPad à ce sujet !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Karl

06/03/2015 11h57 - Karl

"Pad" veut dire serviette hygiénique en anglais... Avant de vous permettre le mépris, assurez-vous de ne pas vous ridiculiser dans un premier temps.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA