Snapchat va-t-il passer le pas du e-commerce ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Joanna Coles, qui est membre du conseil d’administration de Snapchat, a expliqué que le réseau social pourrait se transformer en plateforme e-commerce, lors de la conférence Code/Media du 18 février dernier en Californie. Snapchat multiplie les initiatives pour monétiser son contenu. 

Comme les autres réseaux sociaux, Snapchat cherche encore son business model, et pourrait se tourner vers le shopping.
Comme les autres réseaux sociaux, Snapchat cherche encore son business model, et pourrait se tourner vers le shopping. © Capture d'écran Snapchat / Youtube

Et si, le réseau social Snapchat devenait une plateforme de shopping ? Joanna Coles, membre du conseil d’administration du réseau social, a expliqué lors d’une conférence donnée le 18 février dernier en Californie, que l’e-commerce est une des clés de la monétisation de Snapchat. Cette quinquagénaire, qui est aussi rédactrice en chef de Cosmopolitan, le magazine de presse féminine détenu par le puissant groupe Hearst a parlé de "Sweet, une chaîne disponible sur Snapchat que Hearst et le réseau social ont développé ensemble. Elle a pour ligne ‘Aime quelque chose de nouveau chaque jour’" rapporte le site américain re/code dans un article du 18 février 2016. Pour Joanna Coles, "à un certain moment Sweet pourrait devenir une plateforme d’e-commerce sur laquelle on peut acheter". D’après le site re/code, le fait que Snapchat ait engagé Krish Jayaram, une ex de Braintree (une entreprise qui appartient à PayPal), comme directrice du commerce, ne fait que confirmer que le réseau social devrait tutoyer le monde du e-commerce rapidement.

Snapchat cherche sa monétisation

A côté des filtres payants et autres replays, le réseau social n’a pas encore trouvé son business model. Snapchat a créé Snapcash, un service de transfert d’argent. Mais c’est vers la publicité que Snapchat devrait le plus lorgner. D’après le site Digiday, Snapchat devrait s’engager dans le shopping de deux manières, avec des publicités cliquables et des chaînes tenues par les marques. Le réseau social est intéressant pour toucher une cible plus jeune et les Millennials. "Tous les retailers, surtout ceux avec une audience jeune veulent faire quelque chose dans le digital, et Snapchat est un joli spot" a assuré Scott Symonds de l’agence digitale AKQA au site Digiday. Le réseau social serait d’ailleurs en train de travailler sur un API, une interface de programmation pour mieux cibler et mesurer.

Les medias aussi sont intéressés par Snapchat

Au-delà du monde du retail, Snapchat intéresse aussi les medias. Le Wall Street Journal a annoncé qu’il aimerait vendre des abonnements sur le réseau social. Joanna Coles, interrogé au sujet de Cosmopolitan a expliqué que l’e-commerce serait une manière de générer des revenus en ligne, "mais je ne suis pas sure que la technologie soit déjà là, enfin pour s’y engager comme nous aimerions le faire" a-t-elle précisé. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA