Soldes d'hiver 2017 : le bilan confirme une baisse de la fréquentation et des dépenses [Sondage]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le bilan des soldes d'hiver vient de tomber. Et sans surprise, il est mauvais. Selon un sondage Toluna pour LSA, non seulement la fréquentation est en baisse mais les dépenses moyennes également.   

Les soldes d'hiver ont fait beaucoup moins recettes que l'an dernier
Les soldes d'hiver ont fait beaucoup moins recettes que l'an dernier #97832341 Soldes d'hiver © mozZz

Le coup d'envoi avait été décevant, cinq semaines après l'ouverture des soldes d'hiver 2017, le bilan définitif reste morose. Selon un sondage Toluna réalisé en exclusivité pour LSA, 75,2% des Français ont  succombé aux promotions et autres rabais, ce qui représentant 38,3 millions d’acheteurs. Mais surtout, une fréquentation en baisse de 4,4 points par rapport à l’an dernier. Moins de monde et aussi moins d'argent dépensé. En moyenne, les Français ont dépensé 197,43 euros pour ces soldes d’hiver, soit un recul des ventes de 6,8%.

Baisse de fréquentation des magasins physiques 

Les principaux articles achetés en solde restent l’habillement (71,9% des consommateurs ont pris des vêtements, chaussures ou accessoires), le sport (33,1%), l’hygiène-beauté (18,6%), la maison/déco (18,3%), la culture (16,2%) et le high-tech (14%).  Sur l’ensemble des soldes, les centres commerciaux ont attiré un peu plus de monde que les sites marchands (46,9% des acheteurs ont fait les soldes en centres commerciaux contre 42,9% sur Internet), mais l’e-commerce continue à se développer alors que la baisse globale de fréquentation concerne les magasins physiques.

Des sites Internet attractifs

« L’absence de rush à l’ouverture officielle des soldes s’est prolongée par une fréquentation en recul les semaines suivantes. Même si 3 Français sur 4 participent encore aux soldes, les consommateurs achètent moins d’articles et exigent des remises importantes dès la première semaine. Le succès des ventes privées et promotions avant l’ouverture officielle ont clairement réduit l’envie de repartir chasser les bonnes affaires pendant les soldes : seuls les sites marchands arrivent à attirer des consommateurs avec des opérations commerciales  rapprochées", commente Philippe Guilbert, directeur général Toluna, commente ce bilan des soldes d’hiver 2017 : 

Avant de poursuivre, "Cet essoufflement des soldes ne signifie cependant pas que les supprimer ne changerait rien : même si la notion de prix normal a presque disparu, les consommateurs s’attendent à pouvoir bénéficier de vraies remises pendant cette période, ou même avant pour les clients invités aux ventes privées. Pour les commerçants également, vendre avec d’importants rabais (-50% à -90% quelques fois) peut être moins coûteux que de renvoyer les stocks d’invendus. Il faudrait que les autres opérations comme le Black Friday ou le Back to School se développent fortement pour pouvoir remplacer les soldes en France. Le calendrier commercial risque plutôt de cumuler ces opérations pendant quelques années. »   

Le sondage Toluna QuickSurveys a été réalisé par Internet en France les 12 et 13 février 2017 auprès d’un échantillon de 1501 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA