Spartoo prévoit huit autres ouvertures d’ici novembre 2015

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Spartoo n'est plus un simple pureplayer, qu'on se le dise. L'enseigne, après un premier test concluant d'ouverture de magasin "en dur" en mars 2015 à Grenoble, accélère maintenant le rythme de ses inaugurations : huit boutiques sont attendues d'ici novembre 2015, et une cinquantaine en tout en 2017.

Spartoo, après une première ouverture de boutique à Grenoble, en mars 2015, accélère le rythme de ses inaugurations. L'objectif ? 50 boutiques en 2017.
Spartoo, après une première ouverture de boutique à Grenoble, en mars 2015, accélère le rythme de ses inaugurations. L'objectif ? 50 boutiques en 2017.© dr

De même que les magasins ne peuvent se passer de sites internet, la preuve est maintenant clairement faite que l’inverse est vrai, également. Spartoo, comme Ldlc.com, comme Matériel.net, s’engouffre donc dans cette voie. Cinq mois après avoir ouvert sa première boutique « en dur », chez elle, à Grenoble, l’entreprise valide le concept.

Un objectif à 50 boutiques en 2017

Et fait même mieux que cela puisqu’elle annonce, d’ici à la fin du mois de novembre 2015, la bagatelle de huit nouvelles ouvertures de boutiques. Spartoo s’installera donc à Clermont-Ferrand et Bourg-en-Bresse en septembre, Albertville, Chalon-sur-Saône et Chambéry en octobre, puis enfin à Dijon, Mâcon et Besançon en novembre.

« Enfin »… façon de parler car ces déploiements sont voués à s’accélérer encore : Spartoo prévoit ainsi une cinquantaine de magasins en France d’ici 2017.

Des ouvertures en "propre"

« Les premiers résultats de notre magasin de Grenoble sont très prometteurs et nous montrent à quel point une partie des consommateurs plébiscite encore les boutiques, analyse Boris Saragaglia, Pdg de Spartoo. Notre stratégie se fonde sur une ouverture régionale de magasins en propre, dans les centres-villes ou centres commerciaux. »

Spartoo annonce d’abord vouloir concentrer ses efforts en Rhône-Alpes, avant d’étendre progressivement son maillage aux régions nord-est et sud-est. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA