Spécial Lyon Confluence : Confluence, le nouveau «paquebot» lyonnais

Publié le

|

|

|

|

|

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Après cinq ans de travaux, Unibail-Rodamco et la ville de Lyon inaugurent un centre qui veut faire référence dans l’équipement intra-urbain. À travers son architecture, son engagement environnemental, ses services et son éventail d’enseignes.

«Bienvenue à bord!» Le ton est donné par le capitaine du nouveau bâtiment commercial de la flotte Unibail- Rodamco, Stéphane Psomiadis, directeur du centre Confluence inauguré le 4 avril à Lyon. Situation fluviale oblige, le slogan et l’aménagement de cet équipement de 53000 m2 sur trois étages invite le chaland à la croisière. Un embarquement à bien des titres! Il s’agit du projet commercial le plus important du mandat de Gérard Colomb, sénateur maire de Lyon. Il marque la naissance d’un nouveau quartier au sud de la presqu’île, «derrière les voûtes», comme disent les Lyonnais, par allusion à la gare de Perrache qui marquait la limite de l’urbanisation. Pourtant, Confluence ne devient pas le vaisseau amiral de Lyon, qui reste le centre de la Part-Dieu, également piloté par Unibail-Rodamco, avec 126000 m2 de surface et 690 M€ de chiffre d’affaires annuel. Soit quasi le triple de celui annoncé pour Confluence.

Le centre s’affiche en revanche comme la référence du pôle de centre-ville nouvelle génération. On aime –ou pas– l’assemblage de volumes, lignes et matériaux avec lesquels l’architecte Jean-Paul Viguier –à qui l’on doit Carré Sénart– redessine «la complexité propre aux centres-villes». Ce centre ouvert-couvert est coiffé d’une toiture matelassée laissant filtrer la lumière naturelle le jour, rétroéclairée la nuit, tandis que les façades irrégulièrement bardées de bois évoquent pour les sceptiques une bâtisse en construction.

 

100% «baux verts»

L’intérieur du centre affine la métaphore nautique. On prendrait presque le pied le marinàmarcher sur le plancher des «ponts», tels qu’ont été rebaptisés les étages, à parcourir les coursives, suivre les bastingages… Confluence fait aussi date dans son ancrage environnemental. Premier centre certifié Breeam, niveau very good, sa toiture réduit la consommation électrique de 10%. Ses parties communes ventilées naturellement sont dépourvues de chauffage et climatisation. Et, fait unique, 100% «baux verts»: la totalité de ses enseignes ont signé des clauses d’engagement écologique. Autre label maison, Unibail-Rodamco inaugure ici son premier centre neuf 4 étoiles. Soit un engagement certifié sur 571 critères d’accueil, incluant des services aussi sophistiqués que voiturier, manucure, groom, cireur de chaussures…

L’ultime enjeu était «d’offrir aux Lyonnais une collection unique d’enseignes», souligne Guillaume Poitrinal, président du directoire d’Unibail-Rodamco. Promesse tenue avec une série de premières locales comme l’américain Hollister, les chaussures canadiennes Aldo, la déco portugaise la Loja do Gato Preto, Kusmi Tea… Ainsi qu’une série de concepts ou de formats inédits. Dont le plus grand Village JouéClub. Et des enseignes locales –la librairie Decitre, la maison gastronomique Cellerier. Des ouvertures attendues si l’on en juge par la marée humaine qui envahissait le centre le soir de l’inauguration. De quoi conforter Guillaume Poitrinal, qui estime que «le succès d’un centre commercial se joue dans le premier mois d’ouverture».

Les chiffres

  • 53000 m²
  • 102 commerces, dont Carrefour, JouéClub, Monoprix, Apple Store, C&A, Zara, Desigual, 20 restaurants
  • 1500 places de parking
  • 200 à 250M€, l’objectif de CA annuel
  • 300M€ d’investissement
  • De 7 à 8 millions de visiteurs attendus par an

 

LES MOINS

 

  • L’accessibilité au centre
  • Une élégance qui reste froide. Un espace vaste manquant d’intimité. Un cadre presque trop carré et technique pour la douceur qu’on attend d’un service quatre étoiles

LES PLUS

  • Une offre qui mixe alimentaire, nonalimentaire, mode et loisirs, jusqu’à présent inexistante dans le quartier, voire à Lyon
  • L’engagement environnemental
  • Le soin du design poussé jusqu’aux toilett

 

CONTRASTE DES MATERIAUX ET DES LIGNES

 

Sur le toit et tout en courbes : 24 000 m² de coussins d’air en ETFE, matériau qui laisse passer 90% de la lumière naturelle. Et à la verticale des façades, un habillage en mélèze du Jura.

SERVICE ESTAMPILLÉ QUATRE ÉTOILES

Après Carré Sénart rénové, Confluence est le premier centre neuf d’Unibail-Rodamco à appliquer la charte de qualité d’accueil shopping 4 étoiles. La prestation inclut notamment ce bureau de réception très smart, inspiré du standing des grands hôtels.

 

DES TOILETTES D’INSPIRATION MARINE

Unibail-Rodamco pousse son idée de design marin jusqu’aux toilettes. Celles des hommes évoquent une salle des machines, et celles des dames reprennent les éléments de décors marins comme les hublots.

BIENVENUE À BORD

Le design intérieur est inspiré des codes de la marine et de la navigation, avec des coursives de paquebot, des éléments de décor et de graphismes empruntés aux yachts. L’allusion marine va jusqu’à la mise en place du Vaporetto, navette fluviale qui relie le centre commercial au nord de la presqu’île (hôtel de ville).

 

 Avec l’essor de l’e-commerce ouvert 24 heures sur 24, qu’apporte de plus un centre comme Confluence? Ce que ne pourra jamais offrir internet: l’accueil, les services, la diversité, la polysensualité.
En plus d’être une référence européenne en matière de développement durable.
 

Guillaume Poitrinal, président du directoire d’Unibail-Rodamco.

 

Nos évènements

Article extrait du magazine N° 2223

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous