Target supprime la distinction garçon-fille dans certains rayons

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Fini les rayons roses d’un côté, les linéaires bleus de l’autre. C’est le choix fait par les hypermarchés Target qui vont supprimer les panneaux et les présentoirs filles-garçons pour certaines références, relançant ainsi le débat sur le genre aux Etats-Unis.

Target annonce que les affiches ne mentionneront plus de suggestions pour filles ou garçons (photo d'illustration).
Target annonce que les affiches ne mentionneront plus de suggestions pour filles ou garçons (photo d'illustration).© Michaeljung - Fotolia.com

Le magazine d'infos en ligne Slate.fr revient sur la récente décision des supermarchés Target qui, le 7 août 2015, ont annoncé que les panneaux précisant les produits pour filles ou pour garçons allaient disparaître de plusieurs rayons. Cette initiative ne concerne pas seulement les jouets : "Dans la section linge de lit pour enfants, les affiches ne mentionneront plus de suggestions pour filles ou garçons" explique la chaîne américaine dans un communiqué. Quant au rayon jouets, "toute référence au genre disparaîtra, y compris l'utilisation du rose, bleu, jaune ou vert sur les présentoirs". Et Target ne compte pas s'arrêter là : "Nos équipes travaillent dans l'ensemble du magasin afin d'identifier les secteurs où pourra être éliminé progressivement la signalisation basée sur le genre", explique le distributeur.

Un débat similaire en France

Tout en reconnaissant que ces indications aidaient bien souvent les consommateurs à mieux s’y retrouver en magasin et à trouver plus rapidement ce qu'ils recherchent, Target a pris cette décision car "les préférences et les besoins changent et les clients ont souligné que la catégorisation des produits par sexe étaient inutile dans certains rayons. Nous vous avons entendu ce message, et nous sommes d'accord", poursuit le groupe. Cette annonce a provoqué des réactions contrastées, tout en relançant le débat sur le genre, très vif outre-Atlantique, et qui oppose partisans d’une stricte égalité garçons/filles d'un côté et défenseurs de la différenciation des sexes de l'autre.

Target n’est pas le premier magasin à supprimer les codes genrés de ses linéaires. Toys’R’Us a dès 2012, lancé un catalogue de jouets neutre en Europe et aux Etats-Unis. En France, les magasins U avaient la même année créé un catalogue de Noël montrant des petits garçons jouant à la dinette et des petites filles s’amusant avec des voitures. Le sujet a par ailleurs fait l'objet d'un rapport présenté le 18 décembre 2014 au Sénat, sur "l'importance des jouets dans la construction de l'égalité entre filles et garçons". 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA