The Must, l'application qui aide les commerces de proximité à se lancer dans le e-commerce

Aude Chardenon |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Comment aider les petits commerçants à exploiter le potentiel que représente aujourd’hui le commerce en ligne ? C’est le parti-pris de The Must, une application créée par une start-up française, et qui veut reconnecter, en temps réel, les entreprises et les consommateurs... tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. Explications.

Application The Must
Application The Must© The Must

La France compte près de 790 000 commerces de proximité dont 507 900 commerces de détail pour un total de 1,411 milliards de chiffre d'affaires cumulé par an*. Mais la moitié des TPE françaises ne sont pas dotées de site Internet, ce qui les privent d’opportunités marketing et commerciales. C’est de ce constat inquiétant qu’est née l’idée de The Must, une application créée par David et Carole Piéjos. "Il est urgent pour les commerces de proximité de prendre conscience du virage opéré par les consommateurs vers les smartphones et tablettes, souligne Carole Piéjos. Il est aujourd’hui indispensable pour ces professionnels d’être présents sur ces supports pour communiquer, fidéliser et attirer de nouveaux clients". Le principe de l’application est simple : elle permet aux commerçants de quartier de communiquer en temps réel avec les consommateurs et leurs clients à proximité et de leur faire profiter d’offres flash. 

Etre présent dans le parcours d’achat omnicanal des consommateurs

Chaque commerçant dispose d’une fiche détaillée avec 5 photos, une description, le plan avec GPS intégré, les horaires d’ouverture du magasin et la possibilité d’intégrer la visite de son site Internet ou de sa page Facebook directement dans l’application. Quand il le souhaite, il a la possibilité de communiquer dans l’instant et sans intermédiaire, des informations et des offres spéciales par notification push. Chaque offre a une durée limitée de 1 à 24 heures maximum pour les commerces de proximité et jusqu’à 48 heures maximum pour les établissements de la rubrique Escapades (les hôtels, chambres d’hôtes, loisirs, etc.). Une fois l’offre envoyée, un compte à rebours affiche les minutes restantes avant son expiration. Une fois terminée, l’offre n’est plus visible dans The Must.

Côté utilisateur, il suffit de télécharger gratuitement l’application pour rester connecté à ces commerces de proximité, recevoir leurs informations et bénéficier de leurs offres. Celles-ci sont personnalisées grâce à la définition préalable de différents paramètres, comme les centres d’intérêts, le lieu actuel dans un rayon de 1 à 50 km ou par géolocalisation déportée. "Les Français souhaitent retourner vers le commerce de proximité mais manquent d’information de leur part, analyse Carole Piéjos. Grâce au développement des smartphones et des tablettes, les consommateurs ont changé leurs habitudes, et ils consultent maintenant les offres sur leur ordinateur puis en magasin puis sur leur smartphone. Pouvoir leur envoyer des offres par notification push sur leur mobile ou tablette permet de faire partie de ce parcours d’achat devenu plus complexe qu’avant".

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Les commerçants peuvent alors communiquer, diffuser des messages d’informations, créer des offres flash sans intermédiaire, et ainsi vendre plus facilement leurs stocks, optimiser leurs plannings et accroître leurs potentiels de chiffres d'affaires. Egalement en ligne de mire du couple d’entrepreneurs, le gaspillage alimentaire, préoccupation désormais commune aux commerçants et aux consommateurs. "Tous les commerçants qui travaillent avec des denrées périssables ont la possibilité de faire des offres flash de courte durée pour écouler leurs stocks avant qu’il deviennent des invendus. Par exemple, un pâtissier qui n’a pas vendu ses pâtisseries dans les 48 heures va devoir les jeter même si elles sont toujours bonnes à la consommation car il n’a  plus le droit de les vendre passé ce délai. Avec The Must, il pourra, par exemple, faire une offre push de 17 h à 20 h et vendre ses pâtisserie à -10, -20 -50% ou plus, pour le vendre plutôt que de les jeter", imagine la conceptrice de The Must.

L’application, sortie le 22 décembre 2015, a déjà été adoptée par une cinquantaine de commerçants dont Boris Diaw, capitaine de l’équipe de France de basket, qui a ouvert un Spa à Bordeaux, ou encore Franck Labasse, ancien chef pâtissier d’Alain Ducasse à New-York qui a ouvert sa pâtisserie à Pessac. Destinée aux commerces indépendants, "qui n’ont pas les moyens ni la multitude d’offre que peuvent faire les grandes enseignes", l’application fonctionne aussi avec les commerçants de marché.

*CDCF
**Gautier-Girard.com

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA