Vidéo : Walmart teste une application mobile de self -scanning

FLORENT MAILLET |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

VIDÉO Le consommateur scanne les produits sur son smartphone et paye sur un automate de paiement dédié. 40 points de vente proposent ce service près de Denver, dans le Colorado.

Walmart veut accélérer le passage en caisse et proposer une nouvelle expérience à ses clients.
Walmart veut accélérer le passage en caisse et proposer une nouvelle expérience à ses clients.

Le shopping sur mobile arrive chez Walmart. Le géant américain propose désormais dans une quarantaine de magasins situés près de Denver, une application mobile baptisée "Scan & Go", qui permet au client de scanner les articles avec son smartphone, puis d'effectuer le règlement sur un terminal automatique de paiement, dédié au service.

Connaître le prix des produits à l'avance

Première étape, télécharger l’application, disponible pour le moment sur iPhone. Seconde étape : créer un compte « Scan & Go », en entrant un e-mail et un mot de passe. En magasin, ensuite, le client utilise la fonctionnalité de scanning de code barre pour enregistrer l’article, à la manière d’une scanette de self scanning. Il est possible, au préalable, d’avoir enregistré sa liste de courses et de voir à la fois l’emplacement produit dans le magasin, ainsi que son prix, apparaître sur l’écran.  A chaque opération de scanning, le total cumulé des courses apparaît en bas de l’écran.

Une fois ses courses terminées, le client appuie sur un onglet « done shopping ». Un QR code apparaît alors. Le client se rend alors vers un automate de paiement dédié (self check out), où il scanne ce QR code, transférant ainsi sa liste de course vers le terminal. Le paiement s’effectue par carte bancaire ou espèces, ou les 2, suivant le terminal choisi. Tous les achats effectués sont stockés dans le smartphone, et une fonction « ticket électronique » est aussi disponible, pour recevoir celui-ci par e-mail.

S'affranchir des Apple, PayPal ou Google

Un dispositif qui a le mérite, pour Walmart, de s’affranchir des environnements des Apple et autre modes de paiement électroniques, comme PayPal. Ce qui explique aussi que cette solution de "shopping sur mobile" soit inachevée : elle ne propose pas encore le paiement sur smartphone et impose un passage en caisse. Plusieurs distributeurs américains travaillent sur le sujet, afin de bâtir leur propre application de paiement, un « Wallet », embarquant aussi à terme le programme de fidélité ou les coupons de réduction. Objectif, faire pièce aux Google Wallet, PayPal ou PassBook d’Apple.

Plusieurs questions restent néanmoins en suspens : Apple a t-il accès aux données consommateurs ? Quelle procédure si le prix du produit scanné diffère de celui qui est affiché sur l'étiquette ? Des points que ce test à vocation à résoudre.

Découvrez le reportage vidéo consacré au sujet, par 7 news :

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA