Walmart vend des produits importés en Chine via mobile

François Deschamps |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant américain de la distribution a lancé un service de vente de produits importés au sein de son application mobile. "Global E-Buy" est destiné à la clientèle chinoise dont le pouvoir d'achat, au sein de la classe moyenne notamment, ne cesse de progresser.

Walmart possède 400 points de vente en Chine
Walmart possède 400 points de vente en Chine

Walmart passe à la vitesse supérieure en ce qui concerne la promotion de ses produits auprès des e-acheteurs chinois. Le numéro un de la distribution aux Etats-Unis vient en effet de lancer « Global E-Buy », un service e-commerce dont la vocation est de répondre à la demande croissante des consommateurs chinois issus de la classe moyen, pour des produits d’importation. Le retailer a en effet annoncé quelques jours plus tôt que ses ventes de produits importés avaient doublé en Chine en 2015. Ce service permet donc aux consommateurs chinois de commander des produits d’importation via une section dédiée au sein de l’application chinoise Walmart. Etant donné qu’en proposant un tel service Walmart se positionne en concurrence avec Amazon Chine ou encore Alibaba, le distributeur a précisé que les tarifs appliqués correspondraient à ceux des deux e-commerçants.

500 000 clients

Pour l’heure, les produits d’importation proposés par Walmart à la clientèle chinoise ne sont disponibles que sur l’application mobile du distributeur, lancée en mai 2015. Walmart affirme que plus de 500 000 clients ont téléchargé l’application et que les ventes depuis l’appli sont sept fois supérieures par rapport au premier mois de lancement. L’application ne fonctionne que dans trois villes chinoises, mais a vocation à être étendue dans davantage de villes, et ce, dans le courant de l’année.

Objectif de 500 produits

Près de 200 produits différents sont commercialisés sur le service « Global E-Buy », incluant des marques américaines telles que Starbucks, Aveeno ou encore Burts’Bees. Le cap des 500 produits vendus sur l’application devrait être atteint courant de l’année 2016. Pour Sean Clarke, président et CEO de Walmart en Chine, "l’e-commece cross-border est bon complément et une bonne extension de nos points de vente. Walmart a pour objectif de devenir le distributeur le fiable de Chine que ce soit en ligne ou hors ligne". Walmart a fait son entrée en Chine en 2006, opère désormais 400 magasins à travers le pays et emploie 100 000 personnes.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA