1 anglais sur 3 refuse désormais d’acheter des plats préparés

|

SONDAGE Depuis l’affaire de la vache folle, les britanniques ne plaisantent pas avec la sécurité alimentaire… Même si manger de la viande de cheval ne constitue aucun risque en soit.

Mark Price Waitrose

Ils sont près d’un anglais sur trois à déclarer qu’ils n’achèteront plus de plats préparés, selon un sondage mené par ComRes et publiée par le Sunday Mirror et The Independent on Sunday. 7% d’entre-eux se déclarent même vouloir arrêter de manger purement et simplement de la viande.

Boycott à venir ?

L’idée de boycott que nous évoquions dès les débuts de l’affaire, mais que le secrétaire à l’environnement anglais tentait d’endiguer, pourrait bien se relancer. Selon ce même sondage, 53% des Britanniques se disent favorables à l’interdiction d’importation de tous les produits à base de viande "jusqu'à ce qu'on soit certain de leur origine".

Réponses de la distribution anglaise

De la viande de cheval a été détectée dans 29 produits censés être au bœuf sur un échantillon de 2.501 testés jusqu'ici au Royaume-Uni. Trois hommes ont été interpellés dans le cadre de cette affaire et les distributeurs, responsables aux yeux de la loi, s’approprient l’affaire. Mark Price, directeur général de la chaîne de supermarchés haut de gamme Waitrose, prévient d’emblée des coûts sanitaires en hausse : "Si le scandale en cours doit déboucher sur quelque chose de positif, j'espère que ce sera le lancement d'un débat sur les véritables enjeux économiques de l'alimentation, ainsi qu'une résolution de la part de tout le monde au sein de l'industrie alimentaire, à redoubler de rigueur dans les processus et les tests afin que les clients puissent être rassurés et apprécier la nourriture qu'ils achètent"
Pour sa part, Philip Clarke, DG du groupe Tesco, a décidé de prendre trois engagements qu’il exprime directement à ses clients via le blog de l’enseigne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message