Marchés

1-L'écoconception et le recyclage à l'honneur

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En réponse aux préoccupations environnementales des consommateurs, les fabricants multiplient les initiatives pour proposer des packagings durables.

Poids de l'emballage dans différents produits il y a vingt ans, et réduction à la source aujourd'hui, en %
Poids de l'emballage dans différents produits il y a vingt ans, et réduction à la source aujourd'hui, en %© Source : Elipso

«L'emballage a un comportement responsable depuis de longues années. Aujourd'hui, la notion de développement durable est devenue plus encore un enjeu majeur pour les industriels du secteur », souligne Annette Freidinger, expert international en emballage et en conditionnement. Portés par les contraintes réglementaires européennes et françaises, mais aussi par l'éveil des consciences citoyennes, les fabricants cherchent à agir sur tous les leviers. « De l'écoconception au recyclage des déchets, le respect de l'environnement touche désormais toutes les phases du cycle de vie de l'emballage », poursuit la consultante du salon Emballage.



Réduire et alléger

Concrètement, cela se traduit tout d'abord par une réduction à la source, avec, notamment et toujours, l'allégement du poids des emballages. En vingt ans, le poids moyen des emballages en plastique a déjà subi une cure drastique, selon les données Elipso. Mais, cette année, la tendance s'accélère clairement, tant du côté des industriels, à l'image de Danone qui a supprimé, après deux années de travail, les cartonnettes sur ses packs de yaourts par quatre, que du côté des distributeurs, avec leurs marques propres (Leclerc, Carrefour, Casino).



Un marché voué à s'amplifier


Autre levier majeur, la recyclabilité, ou comment préparer au mieux l'emballage à une seconde vie. L'idée est de favoriser l'utilisation de monomatériau, la séparabilité des matériaux, ou encore la réutilisation de matériaux recyclés dans la production de nouveaux emballages. Dernier axe de progrès, le développement de matériaux biodégradables ou issus de matières renouvelables, voire végétales, comme le PET recyclé ou la canne à sucre.

Notable lors de cette 39e édition du salon Emballage, cette dimension environnementale ne guide, pour l'heure, que 16 % des innovations présentées par les fabricants. En effet, la dimension économique reste - crise oblige - le premier critère. Mais, selon les experts et PikeResearch, ce marché mondial respectueux de l'environnement est voué à prendre clairement de l'ampleur, puisqu'il devrait doubler d'ici à 2014, pour atteindre 170 milliards de dollars (environ 125 Mrds €).

170 Mrds $

Le chiffre d'affaires du marché mondial des emballages respectueux de l'environnement à horizon 2014, contre 88 Mrds $ en 2009

16 %

La part des innovations présentées au salon Emballage qui revendiquent la dimension environnementale. Le premier critère reste la dimension économique.

5 à 10 %

Le pourcentage, estimé à horizon 2015, des emballages plastiques biodégradables sur le tonnage total des emballages plastiques mis sur le marché européen.

38 %

La part des fabricants ayant incorporé, en 2009, des matières recyclées dans leurs emballages.

18 %

La part des fabricants utilisant les polymères biosourcés de première et de seconde générations dans leur production.

Source : Elipso

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA