Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

100% Made in France : Génération Y, le couteau haute façon de Déglon

|

Dossier Conçue et fabriquée à Thiers, cette gamme de couteaux de cuisine se distingue par son design en rupture avec les codes traditionnels de la coutellerie et par son ergonomie.

On parle de la génération Y (prononcez [waï]) pour désigner les trentenaires digital natives. Génération Y ([igrec], cette fois), c’est aussi le nom de cette gamme de couteaux de cuisine surprenants, conçue et fabriquée à Thiers par Déglon. Leur forme fluide est « affordante », comme disent les designers, c’est-à-dire qu’elle suggère intuitivement son utilisation.

Ce design s’affranchit des codes traditionnels de la coutellerie. La lame en plate semelle (découpée par emboutissage dans un acier laminé) se prolonge en pleine soie dans le manche, gage de robustesse, le déborde même audacieusement de 0,9 mm au-delà des contours. La forme subulée du manche et son habillage en palissandre invitent irrésistiblement à la prise en main. Il est assemblé par une méthode de collage spécifique à Déglon, sans rivet, mais indémanchable. Le pouce trouve naturellement ses repères d’appui sur la bille d’acier esthétique.

LES PLUS

  • Le design attirant, hors des codes de la coutellerie traditionnelle
  • L’ergonomie, avec un manche court, en forme de galet avec une bille d’appui pour le pouce
  • L’hygiène d’une lame collée sans rivet, au réaffûtage facile
  • Et la réputation de la coutellerie de haute façon thiernoise

« En quête d’originalité »

« Elle évoque la mitre d’un couteau forgé classique, décrypte le directeur technique de Déglon, Dominique Lazime. Ce chasseur de gibiers, passionné d’ergonomie, est l’initiateur du couteau, qu’il a d’abord bricolé pour son propre usage. Je voulais le juste nécessaire pour la préhension. » Le juste nécessaire aussi pour l’écoconception : la lame est moins épaisse d’un demi-millimètre, la qualité de l’acier X40Cr13 permet de le réaffûter à vie, et pratiquement toute sa fabrication repose sur le district industriel local thiernois. Seul le palissandre ne vient pas de France, et pour cause. Ce bois tropical très dense peut être poli satiné et il résiste à l’humidité.

Son veinage marqué, variable d’une pièce à l’autre, contribue à faire de chaque couteau un objet unique, « ce qui plaît à une clientèle en quête d’originalité.» Présenté le 15 mai en comité de direction, Génération Y a été mis en production début novembre, un mois de vacances étant intervenu entre-temps. Un tour de force pour la PME de 30 salariés, qui a recruté trois personnes pour répondre aux commandes de fin d’année. Exposée à Maison & Objet Paris et Interior Lifestyle Shanghai en septembre, et à HomiRussia Moscow en octobre, cette gamme labellisée Esprit de Thiers est aussi un tremplin pour l’export, qui représente aujourd’hui 20% des 3,53 M€ du CA de Déglon. Titrée du grand prix Table & Cadeaux et d’un Trophée de l’Innovation LSA, elle concourra au réputé Red Dot Award, à Essen, en juin prochain.

Le temps de travail sur chaque couteau va de onze à quinze heures. L’acier est coulé près de Grenoble, les lames découpées à Thiers. Nous les recevons brutes, les redressons et les émoulons. L’assemblage est réalisé à la main dans nos ateliers.

Séverine Rolland, chef de projet chez Déglon

Lancement Novembre 2014

PVI De 42 € (couteau d’office) à 67 € (couteau de chef)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message