[Singles' Day] 60% des utilisateurs d'Alipay ont adopté le paiement biométrique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les premières solutions de paiement biométrique grand public ont été lancées en Chine en 2014 et ont été adoptées à grande échelle en quatre ans seulement.

60% des utilisateurs d'Alipay ont adopté le paiement biométrique pour le 11/11.
60% des utilisateurs d'Alipay ont adopté le paiement biométrique pour le 11/11.© Alipay

Les Chinois sont de plus en plus à l'aise avec le paiement biométrique, en attestent les chiffres dévoilés par la branche fintech d'Alibaba Alipay à la suite du Singles' Day, le plus gros événement e-commerce du monde lancé par le géant chinois de l'e-commerce il y a 10 ans et qui s'est déroulé le 11 novembre. 60,3% des utilisateurs de la solution de paiement Alipay, essentiellement utilisée par les Chinois, qui ont effectué des achats au cours de cette journée ont payé grâce à leurs empreintes digitales ou à un selfie. Ces clichés sont analysés par les technologies de reconnaissance d'image de l'e-commerçant, qui les compare avec le visage ou les empreintes liées au compte du client, avant de valider la transaction.

Le portefeuille digital d'Alibaba gère les transactions en ligne et en brick and mortar de 870 millions d'utilisateurs dans le monde, contre 800 millions pour son plus gros concurrent en Asie, WeChat Pay, qui appartient au géant Tencent.

les Chinois inquiets

Le développement de ce nouveau type de paiement a été rapide dans un pays où l'utilisation des données personnelles des citoyens par des entreprises privées est moins étroitement surveillée qu'en Europe. Le paiement validé par empreinte digitales a été lancé par Alipay en septembre 2014. En juin 2015, c'était au tour de WeChat Pay. En 2017, Alipay dévoilait pour la première fois une solution de paiement par selfie dans un restaurant KFC situé à Hangzhou, ville où se situe le siège d'Alibaba en Chine. Tencent a présenté pour la première fois cette technologie chez son partenaire Carrefour dans sa nouvelle enseigne Le Marché, lancée à Shanghai en mai 2018.

Malgré cette adoption rapide, le paiement biométrique suscite des interrogations croissantes chez les Chinois : en 2016, 50% d'entre eux exprimaient leur inquiétude sur les efforts de sécurité mis en place par les entreprises pour stocker leurs data, ils étaient 70% l'année suivante, selon une étude de l'association China payment and clearing.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA