18% des Français ont arrêté de se raser depuis le confinement

|

Selon une étude Bic réalisée par Opinionway, près d’un Français sur cinq a changé sa façon de s’épiler et de raser depuis le début du confinement. 18% d'entre eux ont même arrêter de se raser.

Selon un sondage Bic/Opinionway, 18% des Français ont arrêté de se raser depuis le confinement.
Selon un sondage Bic/Opinionway, 18% des Français ont arrêté de se raser depuis le confinement.© Ed Sweetman /123rf

La nouvelle étude Bic réalisée par Opinionway confirme une simplification des routines beauté depuis le confinement. Plus d’un quart des hommes (27%) et près de 4 femmes sur 10 (38%) se rasent moins qu’en temps normal. Et si une étude Kantar a montré que 20% des Françaises avaient arrêté de se maquiller et que 12% des Français(e)s avaient tendance à rester en pyjama, celle de Bic montre que 18% des Français ont arrêté de se raser depuis le confinement.

Cela signifie donc qu'une majorité des consommateurs ont conservé leurs habitudes. « Chez les hommes, le rasage de la barbe reste un indice d’équilibre important. Avec l’impact du confinement, 65% des hommes considèrent que conserver leurs habitudes de rasage est un élément clef pour garder le moral dans la période actuelle. Cette tendance est d’autant plus accrue chez les hommes en couple avec 70% d’entre eux contre 55% des célibataires », constate-t-on chez Bic. Plus globalement, « l’assiduité concernant l’épilation et le rasage sont davantage liés à notre rapport à l’autre et à la séduction plutôt qu’une contrainte professionnelle ». Ainsi, chez les personnes en couple, 78% des hommes et 64% des femmes conservent leurs habitudes, contre 65% des hommes célibataires masculins et 59% des femmes célibataires. Et le confinement est l'occasion pour certains de faire des expériences : 15% des hommes en profitent pour tester des nouveaux styles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message