1990-1992

|

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise


1990


> Cantelaube, Sodim et La Ruche méridionale fusionnent.
> Proventus, investisseur suédois, porte en janvier sa participation dans les Nouvelles Galeries de 7,6 à 10,2% (puis à 19,1% en octobre). Il détient aussi 16,5% du BHV.
> Les Comptoirs modernes contrôlent 99% du capital de Major.
> Les Docks de France et la SASM prennent des participations croisées: les Docks ont 17% de la SASM, cette dernière 4% de la première.

SOMMAIRE DES PERIODES
1841/1949 :  
> avant 1900 > 1900-1949
1950/1989 :  
> 1950-1959
> 1965-1969
> 1975-1979
> 1985-1989
> 1960-1964
> 1970-1974
> 1980-1984
1990/2002 :  
> 1990-1992
> 1996-1999
> 1993-1995
> 2000-2002

> Carrefour (51%) et Mobil (49%) créent en mars Providange pour exploiter l'enseigne Express Oil (vidange rapide).
> Carrefour teste à Bourges et à Saran une nouvelle enseigne de centres-autos : OK Auto Service.
> Badin-Defforey cède à Casino les 51 magasins de proximité.
> Gagmi Service prend le contrôle de la franchise de bricolage B3.
> Le Mutant ouvre son premier magasin en région parisienne.
> François Pinault prend 20% de la CFAO.
> La Scoa cesse l'exploitation des centres-autos Quart de Tour.
> Promodès rachète 47 Plaza (Coop) en Allemagne.
> Casino rachète à la CFAO La Ruche méridionale.
> Conforma reprend Stock Usine (cinq magasins) et lance Imedia.
> Monoprix lance sa gamme de produits Monoprix vert.
> Codec rencontre en mai de difficultés de paiement.
> Devanlay augmente sa participation dans les Nouvelles GaIeries, en passant de 32 à 34% pour s'opposer à Proventus.
> Codec signe un accord ave Promodès.
> Conforama rachète Mobis à Mobilier de France.
> Les Coop de Lorraine rachètent les 250 magasins Corso à Gro-Est.
> Les Coop de Saintes portent à 50% leur participation dans Carcoop (6 hypermarchés).
> GIB cède les 40% qu'il détient dans Vêtir.
> La société Boros, leader de la distribution aux Antilles, rachète en juillet 85% du capital de Primistères.
> Codec dépose son bilan en août.
> Douglas, chaîne allemande de parfumeries, reprend Marose (11 magasins).
> André prend en septembre 50% de Kookaï.
> Body Shop ouvre son premier magasin à Paris.
> Cora prend le contrôle des Jardineries Truffaut.
> Système U, Intermarché et Promodès se partagent Codec.
> Cora unifie son enseigne de supermarchés: Frais Marché Gro, Gro, Migros, Happy et Record prennent celle de Match.
> Les 3 Suisses lancent le serveur vocal Chouchoutel.
> Système U lance l'enseigne Marché U et rejette la demande d'adhésion du G 20, en quête d'une centrale.
> Baud crée en octobre l'enseigne Leader Price.
> Promodès reprend 32 magasins Codec, 3 entrepôts et la CGL, la filiale commune de Codec et de G 20.
> Scanzi s'affilie à Promodès.
> Leclerc lance en septembre sa marque propre de textile: Tissaia.
> Arlaud signe en décembre un accord de franchise avec Continent.
> Casino vend 173 stations?essence à Shell et Agip.
> Leclerc fait entrer le Crédit coopératif dans le capital de la Banque Guiraud.
> Score, filiale de la Scoa, est rachetée par les Sucreries de Bourbon et Primistères.

1991
> Les centres Leclerc ont été les premiers à dépasser la barre des 100 milliards de francs de chiffre d'affaires en 1990.
> La Redoute prend le contrôle total de La Maison de Valérie.
> L'enseigne Nasa disparaît au profit d'lnterdiscount.
> Casino franchise en février un premier supermarché.
> Corse Distribution reprend les 110 magasins des Coop de Provence.
> André et l'anglais Sears créent en mars une filiale commune pour se développer en Europe.
> Carrefour reprend Montlaur (11 hypermarchés, 3 supermarchés, 4 jardineries, 7 cafétérias et 9 galeries marchandes) et crée une filiale commune avec Groupama pour vendre des assurances dans ses magasins.
> Le groupe de Jacques Abihssira quitte Leclerc.
> Les Galeries Lafayette se renforcent en avril dans le capital des Nouvelles Galeries en rachetant (16,44%) avec le CCF (9,30%) les 25% de Proventus.
> BIMC reprend en mai les 230 Point Coop des Coop de Lorraine.
> La Financière Marland rachète à Rallye les Docks de Blois (provenant du Disque bleu) et la Sodigral (héritage de Genty-Cathiard).
> La Redoute détient 97% d'Empire Stores.
> Promodès cède à Asko les 40% qu'elle détenait dans le capital de leur filiale commune en Allemagne (8 hypermarchés) et récupère son enseigne Continent. Le groupe normand prend une participation majoritaire dans Scanzi.
> Les magasins d'Abihssira prennent en juin l'enseigne Auchan. Le groupe nordiste entre dans le capital de la société qui vient d'être créée.
> Carrefour rachète Euromarché.
> Casino introduit en Bourse sa filiale américaine.
> Reynoird s'affilie à la centrale Hypersélection de Cora.
> Castorama cède à GIB sa participation dans Obi (45 unités).
> Cora reprend 100% de Truffaut.
> La Financière Marland rachète Disco, ainsi que Disco Cholet, Disco Montmorillon et Aldis à Valence.
> La Redoute et Colruyt signent un accord de partenariat pour développer ensemble la VPC en Belgique.
> Promodès s'associe avec l'italien Garosci: ses trois hypermarchés prennent l'enseigne Continente.
> Un groupe d'investisseurs prend 50% de la Coficam qui contrôle (62,75%) le groupe Rallye: Euris pour 50%, Clinvest 25%, le Crédit agricole via Unicrédit 20%. La famille Cam conserve 50% de la Coficam.
> Après la rachat d'Euromarché par Carrefour et des Nouvelles Galeries par les Galeries Lafayette, Socadip disparaît.
> Speedy rachète Plein Pot.
> Système U met un pied en Corse, en reprenant les magasins Codec de l'île.
> André prend en août une participation majoritaire dans Spot et Carrefour 10% du capital de Picard Surgelés.
> Les Coop de Lorraine déposent leur bilan.
> En septembre, Casino cède France Plats cuisinés à BSN.
> Les Coop de Saintes adhèrent à Paridoc.
> Intermarché ferme la base de Peynier, à la suite d'une grève très dure (mais dont l'exploitation était rendue difficile par une démarque inconnue importante). Et, en même temps, lance CDM, sa chaîne de hard discount.
> Les Galeries Lafayette ouvrent un grand magasin à New York dans la Trump Tower
> Promodès cède sa participation dans Shop 8 à des financiers.
> Superdrug passe dans le giron de l'allemand Schlecker, numéro un de la droguerie.
> La Fnac ouvre en octobre sa librairie internationale à Paris.
> L'enseigne Major disparaît en France. Remplacée par Stoc.
> Castorama prend en novembre une participation de 66% dans le capital de Briker, la filiale bricolage de Rallye.
> Les Coop de Normandie concèdent à Médis l'exclusivité de l'enseigne Le Mutant pour les régions Paca et Rhône-Alpes.
> François Pinault prend le contrôle du Printemps, en rachetant la participation des frères Maus. Il apporte en contrepartie Conforama.
> Promodès prend 50% de trois filiales des Coopérateurs de Champagne: hypermarchés, supermarchés et entrepôts.
> Intermarché prend une participation minoritaire dans le capital de la SVA, Société vitréenne d'Abattage, 45% dans celui de Mathurin Onno et 33% dans celui de la société de fumaison de poisson Le Moulin de la Manche.
> Promodès prend 10% du capital d'Arlaud (Promodès et la banque Neuflize-Schlumberger-Mallet détiennent de leur côté 40% d'Arlaud).
> La Wafa-Bank crée la Soframad, destinée à approvisionner les épiciers arabes de la région parisienne. Avec comme partenaires : Promodès, la Spad et Worms (chacun disposant de 12% du capital).
> Aux 3 Suisses, prise de commande par téléphone sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre, prise des retours à domicile, livraison en vingt-quatre heures à domicile pour 1 300 articles du catalogue.
> Création de la Fondation Yves Rocher pour la protection de l'environnement.
> La Camif est primée comme entreprise la plus télécommunicante de France.

1992
> Le groupe André s'allie en janvier au néerlandais Blokker dans l'équipement de la maison.
> Iceland prend une participation dans le capital de la société française Au Gel.
> Les Coop d'Alsace créent une filiale commune avec les Coop de Bâle: Alcoba, pour développer leurs activités au sud de la région.
> Les Docks de France signent un accord avec le groupe Bresson (ex-affilié d'Euromarché) : ils reprennent trois magasins et trois autres seront franchisés.
> François Marland cède son groupe à des investisseurs, regroupés sous le nom de Kléber 55.
> En février, Casino vend au groupe Flo sa participation dans la chaîne de restaurants Hippopotamus.
> Cora prend en affiliation les magasins de Primistères Reynoird.
> Gastinelli, grossiste affilié de Disco, dépose son bilan.
> Casino revend en mars plusieurs installations industrielles: viandes, viennoiseries...
> La Compagnie de distribution du meuble (CDM) acquiert 55% du capital du groupe Mobilier de France.
> Promodès prend en affiliation plusieurs magasins Euromarché des Dom-Tom (qui arborent l'enseigne Continent) et s'associe à Locagel et à Cardon pour construire une des plus grandes tours de stockage de produits surgelés de France.
> Carrefour vend à Castorama la chaîne de magasins Bricorama. Celui-ci ne garde que les plus grands et vend les autres à Batkor.
> En avril, Casino vend aux Wagons-Lits sa participation dans Sogerba, une société qui exploite des restaurants d'autoroute.
> Les Comptoirs modernes lancent leur chaîne de convenience stores : Comod-Marché Plus.
> Le Printemps rachète Conforama.
> Les frères Sayer, qui détenaient 20% de Félix Potin, rachètent les 80% de Castel.
> Système U se lance en mai dans les voyages à prix discount.
> Eurelco, un groupement de magasins d'électroménager, dépose son bilan.
> En juin, Casino prend le contrôle des activités de distribution et de restauration du groupe Rallye et vend plusieurs activités industrielles: épicerie, chocolats...
> L'enseigne de hard disount de Promodès, Dia, est lancée dans la région Paca.
> Promodès obtient le feu vert de la Commission européenne pour racheter BRMC.
> Casino se renforce: les Coop de Normandie-Picardie et Corse Distribution adhèrent en septembre à sa centrale alimentaire.
> Eurodif rachète les 25 magasins Bouchara.
> Le Furet du Nord ouvre à Lille la plus grande librairie du monde (7000 m2).
> Roure dépose son bilan à Montpellier et Cata-Vana en fait de même à Nîmes.
> Ikea rachète Habitat Europe.
> Damal Expansion prend le contrôle de Pier Import.
> En novembre, le groupe André rachète aux Galeries Lafayette la chaîne de 70 magasins Vêtland, héritée des NG.
> Migros s'affilie à Hypersélection pour ses futurs hypermarchés en France.
> Les hypermarchés du groupe Fontaine (ex-Euromarché) s'affilient aux Docks de France.
> Domaxel rachète Bricofrance (30 magasins).
> Intermarché rachète un bateau pour fournir ses magasins en poissons surgelés.
> L'américain Blockbuster Entertainment Corp. signe un accord avec Virgin Retail Group pour la création d'une société commune. Celle-ci exploitera les Megastore d'Europe.
> La Bricaillerie reprend les magasins Art du Bricolage.
> Catteau, repris par la chaîne britannique Tesco, devient Tesco France.
> Les supermarchés PG adhèrent à Paridoc. Ils seront suivis par Schiever.
> Promodès rachète les 34 cash and carry de Disco.
> Conforama cède Mobis Expansion au Vieux Chêne.
> La majeure partie des activités de Kléber 55 (ex-Marland Distribution) est cédée à un fonds d'investissements, Horbam, basé aux Pays-Bas.
> Escoulan qui a, de nouveau, déposé son bilan est repris avec ses filiales par DSO (Disco Sud-Ouest), émanation de Horbam.
> Signature de la Convention européenne de la VPCD transfrontières.
> En reprenant la branche alimentaire du distributeur brestois Rallye, Casino accède au club des grands de l'hypermarché. L'opération consacre une nouvelle génération de patrons de la distribution : la présence de Jean-Charles Naouri dans le capital de Rallye a permis la concrétisation de l'opération.
> Ayant renoncé à Euromarché, le Printemps se rabat sur le non-alimentaire. Nombre de spécialistes intégreront, souvent après des années d'errance capitalistique, le pôle constitué par François Pinault, président du Printemps, ou celui de son rival britannique, Kingfisher.
> Fusion des Galeries Lafayette et des Nouvelles Galeries.
> Un an après avoir repris Burton France, Eurodif rachète Bouchara.
> Les centres Leclerc deviennent partenaires du Festival de la bande dessinée d'Angoulême.
> Industriels et distributeurs commencent à parler d'ECR (Efficient Consumer Response).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message