2 question à Jean-Marc Liduena expert grande consommation et pays émergents chez Roland Berger

|

LSA - Vous incitez les acteurs de la beauté à investir en Afrique. Pourquoi ?

Jean-Marc Liduena - C'est aujourd'hui l'espace économique à la plus forte croissance, avec un PIB de 1,5 trillion d'euros en 2012. Au niveau

« L'Afrique sera le prochain eldorado des cosmétiques. »

 

démographique, le continent est au même stade que l'Asie il y a une quarantaine d'années. En 2050, il devrait compter 2 milliards d'habitants. Parmi eux, une classe moyenne émergera et sortira de la pauvreté. Tous les indices indiquent qu'une partie du territoire décolle. Une partie seulement, bien sûr. Il existe autant d'Afrique que de pays africains. Certains sont très prometteurs économiquement. Et la croissance sera durable. Mais nos investissements ont du retard. Il y a quinze ans, la France possédait 15% de part de marché en Afrique, tous secteurs confondus. Aujourd'hui, elle n'en a plus que 5%. À l'inverse, la Chine est passée de 2 à 18%.

LSA - Et quelle carte la beauté peut-elle jouer sur ce continent ?

J.-M. L. - Les géants mondiaux commencent à y investir avec des objectifs très précis - multiplication des ventes par 4 pour P et G, 60% de l'activité dans les pays émergents pour Unilever... La population y a des besoins spécifiques : le vieillissement de la peau est différent, les cheveux demandent de la recherche adaptée, comme le fait L'Oréal... Quant à la distribution, elle combine circuits modernes et traditionnels (vélos, motos). Il faut savoir aussi que le taux de pénétration en mobile est de 73%, et le paiement via ce mode est très répandu ! Aussi cela nécessite une stratégie de distribution à mettre en place dans des contextes géopolitiques complexes. Cela prendra du temps, et mieux vaudra être là quand le continent s'éveillera !

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2302

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous