2 question à Stéphanie Tramicheck responsable Fance Pinterest

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LSA - Vous avez lancé une opération avec Monoprix. Pouvez-vous nous en expliquer les modalités

Stéphanie Tramicheck - Nous nous sommes greffés sur l'opération Monoprix : « 5 petites robes noires de couturiers », pour la rendre plus sociale et faire de « l'épinglage in store ». Les clients peuvent scanner un code-barres associé à chaque robe en boutique et l'épingler en direct sur sa page Pinterest. C'est une première dans une boutique. Sur la page Pinterest de Monoprix, les clientes pouvaient découvrir des propositions de blogueuses pour accessoiriser la robe avec des produits vendus par l'enseigne. Notre objectif était d'accompagner Monoprix dans la création de trafic et la vente en boutique et en ligne, en nous faisant les porte-voix de cette opération de nature à séduire les fashionistas.

Nous sommes là pour accompagner les marques. [...] Nous faisons des tests de monétisation sur des épingles sponsorisées sur le marché américain.

LSA - Quelle est votre stratégie pour vous développer en France

S. T. - Évangéliser ! Aller à la rencontre des marques. Beaucoup utilisent déjà Pinterest, surtout dans le luxe. C'est le cas de Lacoste, de L'Oréal Paris, mais aussi de Picard dans l'alimentaire. Nous sommes là pour les accompagner. Les marques doivent éduquer leur audience. Aux États-Unis, Sephora réalise des tutoriaux pour montrer à sa communauté comment épingler. Pour l'instant, tout est gratuit. Aujourd'hui, nous sommes dans la phase d'apprentissage, et nous ne voulons pas casser l'expérience utilisateurs avec de la publicité. Mais nous faisons de tests de monétisation sur des épingles sponsorisées sur le marché américain.

 

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2300

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA