2 questions à Katia Beauchamp, co-fondatrice du leader américain des coffrets beauté BirchBox

|

Co-fondatrice de BirchBox, Katia Beauchamp explique les détails du rachat de JolieBox

Katia Beauchamp

La rédaction vous conseille

LSA - Vous venez d’acquérir JolieBox, votre équivalent Français. Qu’est-ce qui a motivé ce rachat ?

K.B. - Notre volonté dès le départ était d’être une marque globale. Aujourd’hui nous avons une croissance supérieure à 20% par mois avec 400 marques partenaires dans l’univers beauté. Nous avons choisi JolieBox car nous partageons le même "business mode"l et nos valeurs de marque sont similaires, tout comme notre manière d’interagir avec les clients, sur le long terme, à travers de multiples supports, et de manière très transparente.

LSA -Quels sont vos objectifs ?

K.B. -Nous allons bien sûr travailler à partager nos expériences, intégrer les process, et mettre en place des synergies avec l’équipe en place qui reste aux commandes. Notre vision va au-delà de la beauté. Nous avons créé la demande là où il n’y en avait pas et nous voulons aller plus loin dans différents univers car nos consommateurs sont multifacettes. Nous avons deux missions : proposer les bons produits adaptés et customisés selon le profil des clients et leur faire découvrir de nouvelles marques. Notre message aux consommateurs est « try-learn-buy ». Nous voulons leur offrir une expérience 360° pour découvrir des produits, avec notamment l’introduction de marques américaines. Et la possibilité d'acheter ces produits via notre site d’e-commerc. Aujourd’hui 50% des clients de la boîte beauté achètent des produits sur le site. Beaucoup de gens nous trouvent aussi par les contenus qui sont des grosses sources de référencement.  C’est un des leviers que nous activons aujourd’hui.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message