Marchés

2 Questions à Philippe Lavoué

|

BRÈVES Philippe Lavoué, directeur général adjoint de Nintendo France

PhilippeLavoue.jpg
PhilippeLavoue.jpg© dr

LSA - Comment qualifieriez-vous l’année qui vient de s’écouler pour Nintendo France

Philippe Lavoué - Bonne sur le plan commercial. Nous avons vendu 950 000 consoles portables (3DS et 2DS cumulées), soit une progression de 1% par rapport à l’année précédente. Ce qui met la 3DS en tête des ventes de consoles de nouvelle génération. La 2DS a aussi été une bonne surprise, puisque nous en avons vendu 176 000 unités. Mais davantage que les consoles, ce sont les ventes de jeux qui ont apporté une belle satisfaction : nous avons vendu 4,1 millions de jeux 3DS, soit 1,7 million de plus qu’en 2012.

LSA - Mais pour les consoles de salon, le succès n’est pas vraiment au rendez-vous…

P. L. - Nous avons vendu 173 000 Wii U en France en 2013, ce qui porte le parc à date à 300 000 unités. Soit moins que prévu. Mais nous ne ne baissons pas les bras. Le départ a été poussif car nous n’avions pas toutes les franchises dès le début. Mais elles arrivent enfin. Le lancement de Mario Kart 8 le 30 mai est de nature à nous permettre d’accélérer sur Wii U. Nous avions vendu 3 millions d’exemplaires de Mario Kart sur Wii et nous avons fait une étude qui démontre que la version Wii U est attendue par 10 millions de joueurs en France.  Propos recueillis par F. BI.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message