20% des exportations de cosmétiques partent en Asie

En 2018, la France a exporté pour 14,5 milliards d’euros de cosmétiques. Si l’Europe reste la première destination, les exportations vers l’Asie sont en forte croissance.

Partager
20% des exportations de cosmétiques partent en Asie

Selon la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), les exportations françaises de cosmétiques se sont élevées à 14,5 milliards d’euros en 2018, soit une hausse de 6,3% par rapport à 2017. A nouveau, la valeur des exportations dépasse le chiffre d’affaires réalisé par le secteur sur le marché français, ce qui montre l’attrait mondial pour la beauté à la française. C’est toujours en Europe que part la majeure partie des exportations : 6,6 milliards d’euros d’exportations (+4,5%) vers les autres pays de l’Union Européenne et 1 millions d’euros dans les autres pays d’Europe (Turquie comprise). Dans l’Union, c’est en Espagne et en Italie que l’on enregistre les plus fortes hausses, respectivement +8,5% et +7,2%. Hors Union, la Febea souligne la progression des exportations vers la Russie (+17,8%).

C’est en Asie que l’on a observé les plus fortes croissances. Les exportations dans cette région ont augmenté de 16,6% grâce à la Chine (+22,7%). La hausse la plus importante a été faite à Singapour (+24%). Ce sont près de 20% des exportations (2,6 milliards d’euros) qui partent désormais vers l’Asie.

Marché plus mature, l’Amérique du Nord affiche une augmentation de 6,8% d’exportations, avec notamment une hausse de 5,7% aux Etats-Unis. « Ce pays demeure la deuxième destination de nos exportations mondiales », souligne la Febea. L’Amérique du Sud et Centrale restent stables.

Au Proche et Moyen-Orient, en revanche, les exportations sont en recul : -2,1%. Une baisse liée à la variation du cours du pétrole selon la Febea. Enfin, pour la zone Afrique, « la situation est contrastée: l’Afrique occidentale est en hausse avec +16,8%, l’Afrique centrale et australe est en recul de 6,8%. L’Afrique du Nord recule également (-3,7%), cela est principalement dû à un blocage des importations par l’Algérie », constate la Febea.

Pour 2019, si le secteur confiant est plutôt confiant, il attend l’issue des négociations du Brexit, « puisque le Royaume-Uni est le deuxième pays de l’UE (après l’Allemagne) vers lequel la France exporte le plus (plus d’1 milliard d’euros avec une augmentation de 3%) », rappelle la Febea.

Sujets associés

NEWSLETTER DPH

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

B&M

Directeur de Magasin H/F - France entière

B&M - 10/10/2022 - Franchise - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

RAPID COUTURE

RAPID COUTURE

Réparez, Ajustez, Transformez

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS