2013: L'année difficile de The Coca-Cola Company

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le géant américain des boissons a enregistré une performance contrastée l'an dernier, avec un recul de ses bénéfices quasi conforme aux attentes, mais une baisse plus forte qu'attendue de ses ventes. La filiale française, dotée d'un nouveau patron, multipliera cette année les occasions de contact avec les consommateurs pour doper ses ventes.

Coca-cola-logo.JPG

Le bénéfice net a reculé de 5% à 8,62 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année, et de 8% à 1,71 milliard au dernier trimestre.

Le chiffre d'affaires du géant des colas a baissé plus que prévu: - 2% à 46,85 milliards de dollars sur l'année, contre 48,61 milliards attendus, et -4% à 11,04 milliards au quatrième trimestre contre 11,31 milliards attendus.

Le groupe agroalimentaire explique que cette baisse est essentiellement le fait d'un effet de change défavorable de 2% sur l'ensemble de l'année. Hors cet effet de change, le chiffre d'affaires a augmenté de 3% comparé à 2012 et de 4% sur un an au quatrième trimestre.

Baisse aux Etats-Unis, hausse dans les pays émergents

Alors que les ventes de sodas, notamment les boissons non alcoolisées "light", sont en baisse chronique en Amérique du nord, le groupe basé à Atlanta (Etats-Unis) affirme qu'il a continué à accroître sa part de marché aussi bien en volume qu'en valeur dans les pays émergents, notamment en Inde et en Chine.

Coca-Cola précise par ailleurs qu’il a étendu son programme d'économies, ce qui lui permettrait d'économiser 1 milliard de dollars, une somme qu'il compte réinvestir dans ses campagnes publicitaires. A la Bourse de New York, le titre baissait de 1,23% à 38,45 dollars dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.

Programme chargé en France

En France, Coca-Cola mise sur le lancement de Finley, sa nouvelle boisson gazeuse aux fruits, l'opération "Partagez un Coca-Cola" que la filiale poursuivra en 2014 et surtout sur la Coupe de monde de football qui donnera lieu à de nombreuses opérations en magasins pour doper ses ventes. Cette filiale vient de se doter d'un nouveau patron, Imad Benmousa.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA