2016, année du mobile… et des applications mobiles [Infographie]

|

Une véritable déferlante de l’applicatif en France pour 2016. C’est le principal enseignement d’une étude publiée par Sociomantic le 27 avril 2016 sur le marché mobile français. Autre leçon à tirer : le chiffre d’affaires du m-commerce augmente bien plus vite que celui des sites e-commerces, même si des progrès restent à faire en termes d'applications mobiles.

mobile

En France, 2016 sera-t-elle l’année du mobile ? Parmi les chiffres relayés par l’étude Sociomantic publiée le 27 avril 2016 et baptisée "2016 : la déferlante des applis", certains sont particulièrement significatifs sur cette grande tendance, notamment sur le volet applicatif. Ainsi, 83% du top 30 des retailers français ont développé une appli marchande, et 30% des consommateurs ont déjà acheté via une appli mobile. L’étude précise également que le chiffre d’affaires généré par le commerce mobile (7 milliards d’euros) affiche une croissance de 75% en 2014 et 2015, alors que celui du e-commerce n’a augmenté que de 11%. Côté investissements publicitaires, les perspectives continuent d’être très intéressantes. Là encore, les applications battent le web en termes de publicité mobile. "Les campagnes de publicité in-app enregistrent des taux de conversion 70% plus élevés et génèrent 50% des ventes en plus que les campagnes mobiles dédiées au web mobile", précise Sociomantic.

L’étude souligne néanmoins deux chiffres qui tendent à indiquer que les applications peuvent être encore améliorées : une application sur 4 n’est jamais utilisée, et 59% des applications ne sont utilisées qu’une seule fois, ce qui doit pousser les retailers à multiplier les stimulations de réengagement, via de nouvelles fonctionnalités, des opérations spéciales (promotions) ou encore des contenus exclusifs.

L’infographie complète "2016 : la déferlante des applis"

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message