2017, nouvelle année de forte croissance pour la franchise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La fédération française de la franchise (fff) termine de consolider les détails des résultats 2017 du secteur mais LSA est déjà en mesure de vous dévoiler les fortes progressions des trois indices clés : le nombre de franchisés, de franchiseurs, et le chiffre d’affaires qui dépasse les 57 milliards d’euros.

Le secteur a progressé de près de 10 milliards d'euros et gagné 10000 franchisés en 5 ans !
Le secteur a progressé de près de 10 milliards d'euros et gagné 10000 franchisés en 5 ans !© LSA - fff

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

La belle santé de la franchise en France s’est encore affirmée en 2017. Jugez plutôt. Selon les toutes dernières données consolidées par la fédération française de la franchise (fff), le chiffre d’affaires du secteur a encore progressé de 3,4% pour atteindre 57 milliards d’euros. Le nombre de réseaux de franchise approche, lui, le cap des 2000 unités, soit la bagatelle d’une centaine de nouveaux réseaux créés sur la seule année dernière (+ 5,4%). Les effectifs suivent avec 74 500 franchisés recensés en 2017 et 3000 nouveaux convertis en un an (+ 4,1 %). Seuls les emplois directs et indirects générés par ces réseaux restent relativement stables à 620000 postes contre 618000 un an plus tôt.

Moral et … revenuS en fortes hausses

Ces performances plus qu’enviables dans un environnement économique et de consommation assez atones confirment les indicateurs très positifs issus de la quatorzième édition de l’enquête annuelle de la franchise, l’étude de référence du secteur, menée par le CSA pour les Banques Populaires et la fff et dévoilée fin 2017. Selon cette enquête en effet, le revenu annuel net moyen des franchisés a augmenté de 5% en 2017 à 33 900 euros. Et leur moral est au plus haut. 74 % se disent optimistes pour l’avenir. 7 points de plus qu’en 2016. Ça reste moins que les franchiseurs qui sont 94% à se déclarer optimistes mais ils sont censés être positifs par nature…

Autres motifs de satisfaction, 76 % des franchisés se sentent mieux armés face à la conjoncture qu’un salarié ou d’un commerçant isolé. 42 % estiment mieux gagner leur vie qu’un salarié, 7 points de plus qu’en 2016 et 46% pensent être mieux rémunérés qu’un commerçant isolé contre 44 % l’année précédente. « Le secteur continue de se professionnaliser, se félicite Chantal Zimmer, la déléguée générale de la fff. Les investissements pour recruter et sélectionner les franchisés mais aussi faire évoluer les savoir-faire des enseignes n’ont jamais été aussi importants. »

Changer, devenir son propre patron

Surtout le secteur continue d’attirer, beaucoup, toujours plus. Selon la même enquête, 39 % des Français interrogés par le CSA aimeraient créer leur entreprise ou se mettre à leur compte. 8 points de plus qu’en 2016. Et 44 % de ces entrepreneurs en herbe envisagent de le faire en se lançant en franchise, ce qui représente quand même plus de 17% des Français en âge de travailler. Ils sont attirés par l’accompagnement et les moyens mis en place pour les franchisés (41), le bénéfice de la notoriété de la marque (pour 40 %) et la volonté de limiter les risques financiers (pour 29 %). « La Franchise est une voie de reconversion professionnelle majeure, appuie Chantal Zimmer. 70% des franchisés sont d‘anciens salariés. »

 

 

Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA