21% des hypermarchés concernés par le passe sanitaire dans les grands centres commerciaux

|

Si l’instauration d’un pass sanitaire était rendue obligatoire pour accéder aux centres commerciaux de plus de 20 000m2, 21% des hypermarchés français seraient concernés par cette mesure. Ils représentent même 32% du chiffre d’affaires du format hypermarchés, avec des conséquence encore inconnues sur le niveau de fréquentation.

Un hypermarché sur cinq se trouve dans un centre commercial de plus de 20 000 m2, et pourrait etre touché par l'instauration d'un pass sanitaire pour aller faire ses courses.
Un hypermarché sur cinq se trouve dans un centre commercial de plus de 20 000 m2, et pourrait etre touché par l'instauration d'un pass sanitaire pour aller faire ses courses.

La mesure n’est pas encore tranchée et suscite de nombreuses réactions. Mais en l’état actuel des choses, la présentation d’un passe sanitaire pourrait être exigée à compter du 1er août pour accéder aux centres commerciaux jaugeant plus de 20 000 m2. Et selon Nielsen, qui a fait les comptes, une telle décision pourrait concerner 21% des hypermarchés, soit 279 sur les 1316 recensés dans l’hexagone. Ces hypermarchés pèsent lourd dans la balance, puisqu’ils représentent 32% du chiffre d’affaires du format en France. Soit quasiment un tiers des ventes. Ceux installés dans des centres de 30 000 m2 ou plus, véritables mastodontes du commerce, pèsent à eux seuls 19% du chiffre d’affaires (tous produits) des hypermarchés. Si l'instauration d'un passe sanitaire  pour pénétrer dans les grandes surfaces alimentaires est décidé, elle pourrait entraîner des perturbations, que ce soit en termes d'organisation (concentration des clients sur les entrées lors des vérifications), ou d'impact en termes de fréquentation, et de chiffre d'affaires.

Source infographie : NielsenIQ

Dans le détail, Nielsen a calculé que 33% des hypers français sont situés dans un centre commercial, 12% l’étant dans des centres de moins de 20 000 m2. Les région Ile de France, Hauts de France, Auvergne Rhône Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur sont particulièrement concernées, puisqu’elles concentrent quasiment la moitié des hypermarchés implantés dans des centres de 20 000 m2 ou plus. Précisons que selon Nielsen, la notion d’hypermarché est liée au concept enseigne, et non à la surface. Ce qui explique que selon la société d’etudes et de panels, on ne dénombre que 1316 magasins hypermarchés. Ainsi, un Super U de 3000 m2 sera considéré comme un supermarché, et non comme un hypermarché au regard de sa surface supérieure à 2500 m2. Selon la base LSA Expert, il y a ainsi 2257 hypermarchés en France, en se basant sur la surface des magasins.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter