28 900 signataires de la pétition pour que E. Leclerc vende des médicaments

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Michel-Edouard Leclerc a réagi à la grève de mardi dernier des pharmaciens sur son blog et rappelle ses objectifs.

Michel-Edouard Leclerc repart en campagne pour vendre des médicaments.
Michel-Edouard Leclerc repart en campagne pour vendre des médicaments. © BERNARD MARTINEZ

Ce matin, Michel-Edouard Leclerc a publié une note sur son blog en réaction à certains propos tenus pendant la grève des pharmaciens mardi 30 septembre 2014. « J’ai souhaité ne pas en rajouter dans la surenchère médiatique de mardi […] Quand je lis Le Monde, je souris en découvrant la reprise de propos de certains manifestants : "Michel-Edouard Leclerc a dit qu’il voulait monter plus de cent cabinets, ajoute Dominique Dupont, qui exerce à Metz (Moselle). Il va faire venir des dentistes de Roumanie et faire fabriquer des prothèses en Chine." Je n’ai évidemment jamais tenu de tels propos », écrit le Pdg d’E.Leclerc. Et d’ajouter : « Je ne reproche pas à ceux qui manifestent de défendre leurs intérêts. Pas plus que je ne reproche aux pharmaciens leur niveau de revenus. Ils travaillent dur et paient des impôts. Mais qu’on nous épargne les mensonges et les manip’ qui ne font pas avancer le débat. »

Des pharmaciens employés par E.Leclerc

Michel-Edouard Leclerc rappelle ses ambitions : « La revendication historique du Mouvement E.Leclerc est claire et n’a pas bougé : proposer des médicaments moins chers vendus en parapharmacies, et sous le contrôle de docteurs en pharmacie (souvent issus d’officines d’ailleurs). On est donc loin de la caricature du Doliprane vendu par la caissière au milieu des petits pois ! On me parle de déontologie, d’éthique ? C’est faire un bien mauvais procès aux pharmaciens travaillant pour l’enseigne que de les accuser de ne pas en avoir. C’est injuste. Voilà des décennies que nous demandons la création d’une section « pharmaciens de la distribution » au sein de l’Ordre. Celui-ci nous le refuse, niant la réalité et contestant ainsi certains droits à des milliers de professionnels (E.Leclerc n’est pas le seul employeur de docteurs en pharmacie…) ».

Une pétition sur Internet

Dimanche, le distributeur a lancé une pétition sur Internet invitant les Français à soutenir ses revendications. Aujourd’hui à 14h24, le site dédié www.sesoignermoinscher.com enregistrait déjà plus 28 900 signatures. De quoi appuyer les propos de Michel-Edouard Leclerc : « On marche sur la tête. Désormais, en quelques clics, seul(e) chez moi, je peux commander légalement plus de 4000 médicaments sur Internet. Mais à ce jour, je ne peux toujours pas en acheter dans une parapharmacie E.Leclerc, alors que le conseil et la sécurité des patients y seraient garantis par la présence de docteurs en pharmacie. Cela est pourtant possible dans de nombreux pays en Europe. Pourquoi pas en France ? »

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

7 commentaires

Bagz

14/10/2014 23h13 - Bagz

Je suis moi même préparateur en pharmacie et suis inquiet pour deux raisons. La première est l'avenir de mon métier bien sûr : on ne se ment plus, moins de parapharmacie = moins de marge (celle consacrée aux médicaments sur ordonnances étant réduite années après années) ainsi moins d'employés car un manque de revenus à distribuer. Non je ne souhaite pas que les français versent une larme sur notre sort mais ouvrent un instant les yeux sur l'avenir d'un métier utile à leur santé. Nous prenons le temps de mettre ne garde les patients. Nous questionnons ces derniers. La proximité nous permet d'entretenir des relations qui évitent certains mésusages des médicaments. Mais aussi nous privilégions un lien direct avec les médecins de familles afin de communiquer sur les doutes que nous avons lors de demandes spontannées : cela prend du temps. Comment Monsieur Leclerc pourra nous garantir que ses "employés" pharmaciens disposeront du temps nécessaire pour faire leurs investigations en même temps que leurs conseils? A quoi sert donc un Dossier Pharmaceutique si ce n'est pour prévenir les intéractions médicamenteuses? Nous disposons en pharmacie de données qui nous permettent de faire consciencieusement et efficacement ces fameux conseils! De plus (en deuxième lieu) : quelle est sa préoccupation sur la santé publique????? Je me demande comment quelqu'un qui vend de la nourriture "éco+" bourrée de sels, de sucres, et autres conservateurs peut se dire préoccupé par la santé de ses clients??? Notre rôle est de veiller à ce que les médicaments que nous vendons ne causent pas plus d'effets néfastes que thérapeutiques! Ce cher monsieur devraient d'abord garantir à ses clients qu'il ne va pas empirer leurs problèmes de santé sous prétexte qu'il leur fera économiser de l'argent!!!! Cher monsieur Leclerc soyez courageux : proposez à toutes celles et ceux qui viennent chez vous gonfler vos poches que leur santé ne sera pas mis à mal par une consommation habituelle de vos produits "bas prix dégueulasses"! Montrez-nous que vous souhaitez réellement vous investir dans ce problème de santé public et non pas enfoncer un peu plus les plus démunis dans une spirale noire! Nous avons le besoin de nous nourrir : c'est la première étape avant de nous soigner. Vous êtes aussi responsable, ne venez pas donner de leçons à celles et ceux qui consacrent leur temps à prévenir, conseiller, accompagner les malades! à bon entendeur un employé en colère.....

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Dream

14/10/2014 20h51 - Dream

Il est évident que les prix plus bas (d'environ 16% au départ), ne seront pas maintenus et cela comme en Italie d'ailleurs. Tests de grossesse déjà plus cher chez Leclerc qu'en pharmacie pour le region de Montpellier!! Vérifiez...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Patrice

08/10/2014 13h38 - Patrice

Quelle société désirons nous ? Leclerc après avoir balayé les pharmaciens maintiendra-t-il le prix des médicaments au plus bas ? Pas si sûr ! Quand on voit le prix des biens de consommation courants chez nous où tout est concentré sur des mégas groupes et qu'on les compare à l'Allemagne où ces mêmes biens distribués en petites surfaces sont moins chers de 20%. La presse (indépendante ?) nous parle de guerre dans la grande distribution... Quand on est quatre ou cinq à se partager le gâteau, on finit toujours par s'arranger. Faites donc un tour en Allemagne ! vous serez surpris...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

flo

08/10/2014 12h09 - flo

Je rejoins "LUCA" particulièrement sur son dernier point, le slogans cache une vérité: un très riche industriel qui cherche juste à s'enrichir plus, si il se soucis tant du pouvoir d'achat des français pourquoi ne pas commencer par ses employés??? De plus si on suit le modèle italien où les industriels ont eu accès a cette vente, la baisse des prix a été de courte durée car après avoir tué la concurrence (pharmacie) ils ont pratiqués LEURS tarifs... donc si vous êtes sur ce site en vous demandant si vous devez signer ou pas leur pétition, pesez bien le pour et le contre, à bon entendeur...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

MPTS49

07/10/2014 11h46 - MPTS49

Je crois savoir, qu'à ce jour ( 6 oct ) et sous réserve de confirmation, que les pharmacies ont recueilli, sur leurs pétitions, 1 000 000 de signatures de personnes ne souhaitant pas voir les médicaments vendus en dehors des pharmacies et ceci malgré le matraquage médiatique de la campagne de publicité Leclerc, qui soit dit en passant, commence très sérieusement à lasser le grand public.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

mpts49

07/10/2014 11h44 - mpts49

Je crois savoir qu'à ce jour ( 6 oct ) et sous réserve de confirmation, que les pharmacies ont recueilli, avec leurs pétitions, 1 000 000 de signatures de personnes ne souhaitant pas voir les médicaments vendus en dehors des pharmacies et ceci malgré le matraquage médiatique de la campagne de publicité Leclerc, qui soit dit en passant, commence très sérieusement à lasser le grand public.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

luca

06/10/2014 22h50 - luca

30 000 signatures pour "se soigner moins cher"! Qui evidemment ne signerait pas pour une telle formule! Ajouter: service par un dr en pharmacie inscrit à aucun ordre et exempt de toute responsabilité,payé pour faire du chiffre et vous intoxiquer s'il le faut(voir le paracetamol en suede),entouré du poissonnier et de la boulangère du proche rayon pour dispenser les médicaments ou vous conseiller lors de fortes affluences,comme ça se passe déjà maintenant dans ses para.Rajouter: même traçabilité que les lasagnes Leclerc et porte ouverte à la contrefaçon en France,jusque la epargnée.Et pour la baisse des prix:les médicaments non remboursés sont déjà en France parmi les + bas d'Europe!UN seul gagnant:le portefeuille de Mr Leclerc.S il veut donner du pouvoir d'achat aux français,il n a qu'à déjà mieux payer ses employés.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carnet des décideurs

Camenen Frédérique

Camenen Frédérique

Directrice de clientèle de Galec

Thierry Besnier

Directeur des achats Supply Chain du Galec

David Vidal

David Vidal

Directeur du marché textile mode et sport de Galec

Paul  Potiron

Paul Potiron

Directeur du pôle liquide du groupement Leclerc

Stéphan Arino

Stéphan Arino

Directeur qualité globale & développement durable d'E.Leclerc

Michel-Edouard Leclerc

Michel-Edouard Leclerc

Président-directeur général de E. Leclerc

Anny Courtade

Anny Courtade

Présidente de Lecasud (groupement E.Leclerc)

Rémy Nauleau

Président-directeur général de E. Leclerc Mobile

Jean- Paul Oger

Président-directeur général de la Scacentre

Didier Gravaud

Président-directeur général de la Scalandes

Pascal Raymond Josep Beaudoin

Président du conseil d'administration de la Scapnor

Bruno Valladon

Directeur-général de la Scachap

Pascal Payraudeau

Pascal Payraudeau

Président-directeur général de la centrale Socamil de Roques-sur-Garonne

Denis Badier

Directeur Supply Chain de la Société Centrale d'Approvisionnement du Sud-Ouest (SCASO)

Daniel Bossus

Président- directeur général de Socara

Miguel Jonchère

Président-directeur général de Scaouest
Administrateur au conseil d'administration […]

Jean- François Huet

Jean- François Huet

Président-directeur général de Socamaine

Bertrand Le Côme

Président de la Scapartois et directeur du magasin E. Leclerc de Saint-Amand-les-Eaux

Marc Debert

Directeur de la Scapartois

Fabrice Faure

Président de la Société Centrale d'Approvisionnement du Sud-Ouest (SCASO)

Bernard Ragot

Directeur Supply Chain de Socamil

Jean-Claude Pénicaud

Membre du directoire du Galec, en charge de l’alimentaire et responsable de la […]

Hervé Jaud

Directeur des centres Leclerc de La Roche-sur-Yon

Daniel Prunier

Président du directoire du Galec

Jean-Paul Pageau

Président et fondateur de la Scapest, Leclerc

Bruno Santiano

Bruno Santiano

Directeur du développement optique d'E.Leclerc

Jean-Pascal Vue

Directeur général de la SCA Normande, groupement E.Leclerc

Édouard Leclerc

Édouard Leclerc

Fondateur de l'enseigne E-Leclerc

Benjamin Voisin

Président de la SCAPNOR (groupement E.Leclerc)

Bernard Boisson

Bernard Boisson

Directeur général d’E. Leclerc Voyages

Christophe Bacot

Christophe Bacot

Président du Centre Leclerc Verdun President Bt Lec Est.

Jean-Jacques Exmelin

Responsable national des rayons textile-chaussures de l'enseigne E.Leclerc

Jean-Pierre Gontier

Président de la Scamark ( MDD Leclerc)

André Jaud

Ancien co-président du Galec (Groupement E.Leclerc)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA