3 questions à Anne-Sophie Le Paranthoën et Pauline Auge, Desporteo

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Anne-Sophie Le Paranthoën et Pauline Auge sont les fondatrices de Desporteo, une nouvelle plateforme en ligne entièrement dédiée au sport et à ce jour la seule marketplace où l’on peut acheter et vendre du matériel, accessoire, équipement neuf et d’occasion.

Anne-Sophie Le Paranthoën et Pauline Auge, Desporteo
Anne-Sophie Le Paranthoën et Pauline Auge, Desporteo© Desporteo

LSA - Quelles sont les particularités de Desporteo ?
A.-S. Le P. et P. A. - C’est une nouvelle plate-forme en ligne, entièrement dédiée au sport, qui propose aux pratiquants un catalogue riche et varié d’articles neufs ou d’occasion. Au-delà d’une simple plateforme commerciale, nous souhaitons fédérer la plus large communauté de sportifs amateurs et professionnels, licenciés ou non. La faire s’épanouir dans cet espace pensé et crée par des sportives, respectueuses de l’esprit du sport et soucieuses de son éthique. Afin de lancer un buzz marketing et commercial, nous organisons, une fois par mois, grâce au soutien et à l’implication de sportifs de haut niveau, une opération pendant laquelle le sportif met ses vêtements et accessoires en vente, en accord avec son équipementier, et reverse le bénéfice à l’association de son choix. Nous fournissons un cadre de confiance, transparent et sécurisé pour les différentes parties en mettant à disposition des outils et services qui fluidifient les échanges : nous avons contractualisé avec Mangopay, solution de paiement spécialisée dans les places de marché. Nous proposons une API (connecteur) pour que les vendeurs puissent se connecter avec leur solution à notre plateforme et ainsi automatisé les flux de produits et remontées de commandes. Et nous accompagnons les utilisateurs, avec une sélection de conseils afin d’allier le commerce à l’humain. 

LSA - Deux mois après le lancement, quel est le bilan ?
A.-S. Le P. et P. A. - Nous terminons les référencements en catalogue. Nous subissons néanmoins un retard de connexion lié à un agrégateur de flux, dont certains de nos revendeurs sont clients. Une fois cette connexion établie, nous lancerons la communication, fin avril. Et nous sommes satisfaites d’enregistrer tous les jours des annonces de particuliers souhaitant vendre leur matériel d’occasion.

LSA - Prévoyez-vous des incursions dans le monde physique ?
A.-S. Le P. et P. A. - Pas pour le moment. Nous souhaitons avoir un site complet pour la rentrée de septembre. Mais si la question se posait, nous nous concentrerions exclusivement sur les manifestations sportives, ciblées selon notre stratégie. Il est plus facile de vendre à un public s’étant déjà déplacé pour la manifestation de son choix. 

Article extrait
du magazine N° 2453

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA