3 Suisses se donne deux ans pour être à nouveau rentable

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Eric Dubois, directeur général de 3 Suisses depuis le mois de février 2014, présentait aujourd’hui son plan de reconquête, destiné à sortir la marque du rouge dès 2016.

3 Suisses présente également un nouveau logo.
3 Suisses présente également un nouveau logo.

A vrai dire, tout sauf une sinécure tant 3 Suisses vient de loin. Ou, plutôt, est tombé bien bas. Au tout début des années 2000, le groupe trônait en effet encore au-delà du milliard d’euros de chiffre d’affaires. L’année dernière, le même n’affichait plus guère que 400 petits millions d’euros. Et ce en cumulant 300 millions d’euros de pertes depuis cinq ans, dont 65 millions rien qu’en 2013.

150 millions d'euros d'investissement

Pour repartir de l’avant, « la marque investira 150 millions d'euros, sur deux ans, pour promouvoir le nouveau site internet 3Suisses.fr », indique Eric Dubois. Unique canal de vente désormais, après l’annonce en avril de la suppression du gros catalogue traditionnel, ce site a été « entièrement refondu et modernisé pour être la vitrine de la métamorphose de la marque », explique le directeur général.

Révolution des esprits

Et, comme pour La Redoute, qui présentait un plan quasi en tous points similaires il y a cinq mois, cette « métamorphose » passe par un renouvellement plus fréquent des collections. Même chose avec les livraisons, qui se doivent d’être plus rapides, et les retours, gratuits… Cela suppose, en interne, une complète révolution des organisations et des esprits, ne serait-ce que dans le sourcing, les bureaux de style ou la logistique. Mais c’est assurément nécessaire pour qui veut, comme 3 Suisses, « être demain le grand magasin leader de la mode et de la déco en ligne », ainsi que l’appelle de ses voeux Eric Dubois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA