4 - Échanger les compétences entre internet et les magasins physiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Les transferts de compétences entre web et magasins se multiplient avec, parfois, des chocs culturels…
Les transferts de compétences entre web et magasins se multiplient avec, parfois, des chocs culturels…© MONSIEURPIX

Les exemples ne manquent pas. Entre le click et le mortar, c'est le grand amour. Comme avec le consommateur, chez qui moult études ont montré que l'un ne cannibalisait pas l'autre, les échanges s'avèrent riches dans le domaine des compétences. Des enseignes physiques aux sites internet, il n'y a qu'un pas, que beaucoup ont franchi. Tel Emmanuel Casabianca, qui a pris la direction générale de Télémarket à l'automne dernier. Après des débuts chez André, l'enseigne de chaussures, il a poursuivi sa carrière dans la distribution automobile (Eldorauto, puis Norauto) avant de céder à la tentation du Net. Olivier Chameyrat suit la même trajectoire : avant de rejoindre il y a quelques mois Pixmania, il a oeuvré chez l'enseigne indépendante de photo Foci, qui exploite 160 magasins en France et en Belgique. Encore plus original, le changement d'univers d'Hervé Parizot. Ce diplômé de l'Essec a effectué une bonne partie de sa carrière dans le domaine de la grande consommation, chez Mattel précisément, avant de dire oui, à 51 ans, à Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Ventes privées, pour développer l'enseigne à l'international.

 

Tout passage par le web est valorisé

Chacun y trouve son compte. Dans la plupart des cas, c'est l'occasion, pour les nouvelles recrues, de bénéficier d'une augmentation de salaire attrayante. De toute manière, un passage par le web sera toujours valorisé. « Les entreprises internet qui réussissent ont besoin de trouver des compétences et de recruter très vite, explique Édouard-Nicolas Dubar, associé dans le cabinet de recrutement Transearch, et spécialisé dans la distribution. En phase de développement, elles doivent structurer leur offre et débauchent par exemple dans les centrales d'achats. Elles recherchent également des compétences en termes d'organisation. Des profils spécialisés dans la supply chain sont alors parfaitement adaptés. »

Les transferts fonctionnent aussi dans l'autre sens. Des enseignes traditionnelles vont recruter des cadres de haut vol chez les sociétés du web. Un vépéciste classique comme 3 Suisses International est allé chercher Denis Terrien chez Amazon. Directeur délégué général jusqu'en 2009 du pure-player et artisan du lancement d'Amazon en France, celui-ci doit structurer 3 Suisses et aider à son positionnement sur le Net. Dans ce sens-là aussi, l'échange est positif et valorise l'expérience dans les enseignes physiques.

 

En magasins, des structures plus stables en termes de management

Dans ce jeu de passerelles, chacun y trouve son compte : les cadres d'internet valorisent leur expertise et peuvent aider une enseigne à se positionner sur le web, ceux des enseignes physiques apportent leur savoir-faire en matière de produits et de supply chain. Pour les cadres des enseignes physiques, le passage par internet est un bon moyen de valoriser son salaire et pour ceux du web, une opportunité de connaître des structures plus stables et moins dures en termes de management. Du multicanal au multirecrutement, le passage est naturel.

Le chiffre

Jusqu'à 50% d'écart salarial à niveau de poste comparable entre une entreprise du Net et une enseigne traditionnelle

Source : LSA

Les entreprises internet qui réussissent ont besoin
de trouver des compétences et de recruter très vite. en phase de développement, elles débauchent par exemple dans les centrales d’achats. elles recherchent également des compétences en termes d’organisation. Des profils spécialisés dans la supply chain sont alors parfaitement adaptés

Édouard-Nicolas Dubar, associé dans le cabinet de recrutement transearch, et spécialisé dans la distribution

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2176

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA