40 ans d’Apple : les 10 choses à savoir sur la marque

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Apple a soufflé ses 40 bougies le 1er avril 2016. Née en 1976, dans le garage de la maison familiale des parents de Steve Jobs, la marque a grandi et s’est forgé une image entre ses succès et ses échecs. Pour ses 40 ans, Apple cherche de nouveaux relais de croissance alors que les ventes d’iPhone ralentissent. Le point sur les 40 ans d’Apple en 10 infos. 

Si Apple a construit son nom sur ses ordinateurs, c'est ses iPhone qui ont assuré le chiffre d'affaires de la marque ces dernières années.
Si Apple a construit son nom sur ses ordinateurs, c'est ses iPhone qui ont assuré le chiffre d'affaires de la marque ces dernières années. © DR

Le 1er avril 2016, Apple a fêté ses 40 ans. La marque à la pomme est née en 1976 dans le garage de Steve Jobs et s’est construit une renommée mondiale grâce à ses ordinateurs. Pour la première fois depuis la mort de son fondateur en 2011, Apple arrive dans une période charnière où elle doit trouver de nouveaux relais de croissance. Retour en 10 points sur 40 ans d’histoire d’une marque, jalonnés d’autant de succès que d’échecs.

1. Apple née le 1er avril 1976

C’est dans le garage de la maison d’enfance de Steve Jobs, qu’est créé le premier ordinateur de la marque. Avec l’informaticien de génie Steve Wozniak, Steve Jobs met au point l’Apple I, l’un des tout premiers micro-ordinateurs individuels. Il n’a été produit qu’à 200 exemplaires et coûtait 2 300 euros.

2. Le premier logo de la marque représentait Isaac Newton

Dessiné par Ronald Wayne, l’un des trois cofondateurs d’Apple Computer, le logo représente le célèbre physicien Isaac Newton assis sous un pommier. C’est en 1977 que la marque adopte la pomme croquée. Apple Computer devient Apple pour ses 30 ans, la pomme marque ainsi la diversification de ses produits.

 

3. Apple connait le succès un an après sa création

Sorti le 10 juin 1977, l’Apple II est le premier ordinateur personnel produit à grande échelle. En 7 ans il s’écoule à plus de 2 millions d’exemplaires. L’appareil possède un écran couleur, 8 logements d’extension et un clavier.

4. Le premier ordinateur portable de la marque pesait 9kg

En janvier 1984, Apple Computer sort le Macintosh, son ordinateur grand public. C’est le premier ordinateur possédant une interface graphique, qui ne nécessite pas de coder. Sa version portable, sortie en 1989, pesait 9kg.

5. L’iMac signe une nouvelle ère pour la pomme en 1998

Steve Jobs est écarté d’Apple en 1985 et signe son grand retour en 1997. L’iMac, qui sort en 1998. Le produit a marqué l’histoire de la marque avec ses couleurs acidulées et ses bords arrondis. Son design est une des premières réalisations de Jonathan Ive. Ce britannique de 49 ans est responsable du design des produits de la marque depuis 1996.

6. Apple compte autant de succès que d’échec

Si Apple a pondu des produits iconiques, d’autres ont marqué l’histoire de la marque par des échecs retentissants. L’Apple III, sorti au début des années 80, dépourvu de ventilateur interne, avait tendance à surchauffer. La marque dévoile un assistant personnel, le Newton, en 1993. Cette sorte d’ancêtre de l’iPad à stylet est aussi un échec, qui marque l’absence de Steve Jobs à la tête de l’entreprise depuis 1985.

7. Même pour Apple, le design ne fait pas tout

Parmi les plus beaux échecs d’Apple : le Power Mac G4 Cube et la souris USB iMacG3. Tous les deux signés de par Jonathan Ive, les deux produits n’ont pas convaincu. Le premier était vendu trop cher par rapport aux performances comparables à celles du Power Mac G4 qu’il proposait. Le deuxième était beau, mais pas du tout ergonomique, et peu précise.

8. Cinq Hommes ont marqué l’histoire de la marque

En plus de Steve Jobs et Steve Wozniak, les deux fondateurs de la marque, Jonathan Ive a imprimé sa patte sur Apple avec son design inspiré. Il faut aussi mentionner Mike Markkula, le premier actionnaire d’Apple qui a réalisé un premier investissement de 250 000 dollars dans l’entreprise à la fin des années 70. Tim Cook, qui a succédé à Steve Jobs à la tête d’Apple, est arrivé dans l’entreprise en 1998. Sa mission consistait en remettre de l’ordre dans le système de production, livraison et vente, avant de gravir peu à peu les échelons.

9. Apple diversifie son chiffre d’affaires dans les années 2000

Le 23 octobre 2001 signe un tournant pour Apple. La marque sort son iPod, qui peut contenir 1 000 CDs. En 10 ans, le produit se serait écoulé à plus de 300 millions d’unités. Pour la première fois entre 2004 et 2005, Apple ne tire pas plus de la moitié de son chiffre d’affaires de ses ordinateurs.  En 2007, Apple présente l’iPhone. Avec son écran tactile, le smartphone devient le rouleau compresseur de la marque et le moteur principal de sa croissance.

10. Apple dans le doute pour ses 40 ans

En 2014, Tim Cook présente l’Apple Watch, la marque n’a toujours pas communiqué sur le chiffre d’affaires généré par la montre connectée. Le 26 janvier 2016, la pomme a annoncé pour la première fois la plus faible croissance de l’iPhone, sa locomotive. Reste à déterminer si le nouvel iPhone SE saura tirer le chiffre d’affaires d’Apple vers le haut. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Carnet des décideurs

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA