5 changements à venir chez Whole Foods Market selon son CEO John Mackey

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le patron de la chaîne de supermarchés bio dont Amazon vient d'annoncer l'acquisition a expliqué à ses salariés ce qui devrait changer au sein de l'enseigne dans les mois à venir. Sont notamment envisagés de nouveaux formats de magasin.

Whole Foods Market
Whole Foods Market

Véritable ovni dans la distribution américaine depuis l’ouverture de son premier magasin en 1980, Whole Foods est sur le point d’être racheté par le géant du commerce électronique Amazon. Si le patron d’Amazon Jeff Bezos reste muet sur le sujet, le CEO de Whole Foods a pris la parole auprès de ses salariés afin d’évoquer quelques détails de l’opération et ce qui pourrait bien changer prochainement pour l’enseigne.

Revenant sur la rencontre avec les équipes d’Amazon, le fondateur de la chaine de supermarchés bio n’a pas hésité à parler de véritable « coup de foudre ». « Ce sont des personnes géniales avec de grands cœurs et de grands idéaux qui veulent faire du monde un endroit meilleur (…) c’est l’entreprise parfaite pour nous », a-t-il notamment expliqué. Après avoir précisé qu’il resterait aux manettes de l’entreprise et que celle-ci ne changerait pas de siège social – il se situe à Austin au Texas, tandis qu’Amazon se trouve à Seattle -, il a assuré que de nombreuses valeurs chères à l’enseigne ne seraient pas remises en cause, insistant en particulier sur l’importance de ne pas toucher à ses standards de qualité.

1/ Devenir Customer-centric

John Mackey a utilisé à maintes reprises les mots « changer » et « évoluer » dans son discours, ce qui laisse entendre que l’entreprise fera bel et bien l’objet de changements concrets. Parmi les plus significatifs, notons par exemple un recentrage de ses efforts sur le client« Nous deviendrons beaucoup plus ‘customer centric’ qu’auparavant. Nous allons importer cette passion – pour le client - de la culture d’Amazon », a-t-il expliqué, regrettant d'avoir été ridiculisé maintes fois pour son positionnement de prix élevés.

2/ Injecter de la technologie

Conscient de l’avance technologique d’Amazon à bien des égards, Mackey a assuré qu’il comptait progresser aussi dans ce domaine. « Nous rejoignons une entreprise visionnaire, en pointe sur la technologie. Nous utiliserons ces innovations dans nos points de vente ».

3/ Embrasser le long-terme

Il en a par ailleurs profité pour louer la vision long-termiste qui anime Amazon depuis tant d’années et qui a permis à l’entreprise de réaliser des investissement tout en perdant de l'argent, dès lors qu’elle parvenait à accroitre sa base de clients. Il s’attend donc à embrasser pleinement ce mode de fonctionnement, plutôt que d’être concentré sur le court-terme et la satisfaction des investisseurs. « Cela nous permettra d’être une entreprise meilleure et plus compétitive ».

4/ Changer de culture d'entreprise

Aussi, Whole Foods devrait connaitre une inflexion majeure de sa culture d’entreprise. Sans toutefois rentrer davantage dans le détail des évolutions à prévoir, John Mackey a annoncé qu’il y aurait des changements au sein de la direction de l’entreprise, « mais qui ne seront pas imposés par Amazon ».

5/ Envisager de nouveaux formats de magasins

Enfin, soulignant l’importance de son engagement à proposer des produits naturels et de qualité, le patron de Whole Foods a déclaré qu'il n'excluait pas de créer de nouveaux formats de magasins et de nouvelles marques, qui ne seraient pas alignés sur les mêmes standards de qualité que l'actuel Whole Foods et ne seraient pas non plus sous enseigne Whole Foods.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA