[Cegid Connections] Cloud et data, les distributeurs doivent encore gagner en maturité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'éditeur Cegid a réuni à Madrid du 15 au 17 mai près de 470 professionnels du retail. Au-delà des annonces de l’éditeur et des éléments prospectifs sur le marché, l'évènement a été l'occasion d'évoquer les challenges qui attendent les distributeurs autour du cloud et de la data.

Lors du Cegid Connections, le cabinet Forrester a présenté une étude devant plus de 400 distributeurs réunis à Madrid du 15 au 17 mai. Premier chiffre fort : le magasin reste un lieu capital pour les achats !
Lors du Cegid Connections, le cabinet Forrester a présenté une étude devant plus de 400 distributeurs réunis à Madrid du 15 au 17 mai. Premier chiffre fort : le magasin reste un lieu capital pour les achats !© CC / LSA

1- En 2022, le magasin toujours roi mais enjeu clé du mobile

Selon une étude Forrester, 72% des ventes retail auront toujours lieu en magasin en 2022. Autrement dit les magasins restent pertinents mais 38% des ventes seront influencées par le digital. Et sur le total des ventes, 30% passeront par le mobile. Et pour Michelle Beeson, ebusiness et channel strategy professionals analyst chez Forrester, « le commerce unifié va bien au-delà  de la technologie, il faut repenser l’organisation. » Et la consultante de souligner que « l’amélioration de l’expérience client permet d’améliorer le chiffre d’affaires. Nous avons établi un indice qui démontre bien qu’il y a un retour sur investissement identifiable. »

En revanche, Cédric Ducrocq, CEO de Diamart a secoué l’assistance en rappelant qu’un « magasin ne doit pas être un entrepôt ouvert au public avec des boites en plastique sur des gondoles. Preuve en est les magasins de jouets font faillite alors qu’ils  devraient vendre de l’émotion. » En revanche, le consultant ajoute que « les clients ne viennent pas pour vivre des expériences en magasin ! Ils viennent car ils aiment vos produits. La finalité du magasin est de faire vivre une expérience autour du produit. Et il faut aussi traquer les irritants. Beaucoup de technologies vont permettre de le faire.»

Forrester a également présenté les technologies majeures dans lesquelles les distributeurs ont investi en 2018.

2- Cegid muscle son OMS…

Après Inventory tracking lancé en début d’année, l’éditeur lyonnais a annoncé un nouveau module d’orchestration des commandes (OMS) disponible sur Cylande et Cegid. Un tel outil existait déjà mais cette nouvelle brique apporte de l’intelligence avec une gestion des demandes agile. « Nous rajoutons des algorithmes pour que le système calcule selon divers critères quel est le meilleur point d’expédition d’une commande, détaille Nathalie Echinard, directrice retail de Cegid. Et nous apportons aussi du collaboratif, si plusieurs magasins sont éligibles, le premier à répondre prendra la commande. » L’objectif métier derrière consiste à déployer des scénarios de ship-from-store en travaillant au mieux l’équation économique du service. Cette fonctionnalité arrivera d’ici la fin de l’année en même temps que la mise en place de pilotes.

3- …et lance une réflexion autour de la data

L’autre annonce forte de l’événement porte sur la data et son exploitation. « Nous lançons une initiative pour ouvrir le champ des possibles, détaille la directrice retail. Il n’est pas question de vendre les données mais beaucoup d’informations transitent dans nos systèmes d’informations. En anonymisant des données, on pourrait imaginer développer des indices pour que les enseignes puissent se comparer à ses concurrents. Et nous voudrions aussi ajouter de l’intelligence artificielle pour pouvoir faire du prédictif pour améliorer encore nos outils. Mais rien ne se fera sans accord des marques et nous devons définir des cas usages pertinents. »

4- Adapter les systèmes d’informations pour bien gérer la data

Les échanges sur la gestion des données étaient un thème central de cet événement. Les sondages menés en direct lors de conférence ont démontré que les distributeurs sont en alerte sur ce sujet mais que très peu ont d’ores et déjà des chantiers sur ce sujet. Et selon Sylvain Moussé, CTO chez Cegid, « les organisations doivent se concentrer sur la donnée et cela implique que les systèmes de l’information doit se transformer pour la traiter la donnée. Chez Cegid, nous gérons 4 millions de facture par mois et c’est ça la nouvelle source d’énergie. Mais ce sont des données brutes, comme du pétrole. Pour en extraire de la valeur, il faut les raffiner pour mélanger les sources d’informations et créer de la valeur autour de ces données. » Et le cloud joue un rôle clé dans cette organisation en apportant de la une puissance calcule. Cegid a d’ailleurs annoncé qu’un troisième Data center ouvre en Asie, après l’Europe et les Etats-Unis, avec les chaussures Weston et Shiseido en premiers clients.


Le manque de données sur les clients freine le développement des offres personnalisées selon la présentation de Forrester.

5- La data ne se partage pas !

Un point crucial selon Jean-François Gomez, Industry Solution Executive  chez Microsoft pour l’activité Retail, CPG and Consumer Market : « La donnée c’est privé cela ne se partage pas. Ce qui se partage c’est l’information que l’on génère à partir de la donnée. Par exemple, toutes les informations sur le ticket de caisse, c’est stratégique et cela doit rester chez le distributeur. L’enjeu est d’identifier quelles informations je peux communiquer à un tiers pour créer de la valeur. L’intelligence artificielle va permettre cela en plus d’automatiser les tâches. Le collaborateur en surface de vente sera là lui pour porter l’émotion et tisser des liens avec le client. »


Le marketing personnalisé est une nécessité pour les distributeurs. Et c'est en trouvant les informations pertinentes dans leurs données que les distributeurs pourront générer des offres vraiment personnalisées et non juste segmentées.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA