50 ouvertures en cinq ans pour Brico Dépôt… Info ou intox

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
DIA
DIA© dr

Le patron de Kingfisher, Sir Ian Cheshire (photo), a indiqué qu’il y avait de la place en France pour ouvrir 50 Brico Dépôt supplémentaires dans les cinq ans, ce qui signifierait 3,000 à 4 000 créations d’emploi, et un investissement de 300 à 400?millions d’euros. Cette annonce frappante, faite juste avant le Conseil stratégique de l’attractivité, présidé par François Hollande – auquel le dirigeant était convié –, ne ressemblerait-elle pas à un « coup de com »

Pour arriver à ouvrir autant de nouveaux points de vente, le patron de Kingfisher, groupe qui possède les enseignes Castorama et Brico Dépôt, a réclamé des mesures améliorant l’attractivité du territoire sur un plan fiscal et réglementaire, car « la France est un pays où cela coûte beaucoup trop cher de créer des emplois, et où c’est aussi moins flexible qu’ailleurs ». Mais compte tenu du rythme d’ouvertures observé ces dernières années, marqué par un net ralentissement, on imagine difficilement Brico Dépôt (104 magasins aujourd’hui) réussir à atteindre cet objectif ambitieux, sauf en cas de forte reprise économique. M. L.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2308

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA