500 salariés manifestent aux Galeries Lafayette Haussmann selon les syndicats

|

Mauvais timing. Le jour de l'inauguration de son centre à Pékin, les Galeries Lafayette sont en proie à des manifestations de ses salariés à Paris. Les syndicats qui organisent ce rassemblement au siège du groupe revendiquent contre la suppression de leur prime liée à l'opération "3J".

Galeries Lafayette débrayage

Panneaux en main, les manifestants ont commencé par le siège des Galeries ce matin, avant d’envahir les allées des magasins entre midi et 14 heures aujourd’hui. Objet de leur courroux: la suppression de leur prime liée aux "3J", l’opération promotionnelle début octobre qui s’est terminée samedi dernier.

Les "3J" en dessous des objectifs

"Normalement, nous avions droit à 200 euros bruts et les démonstrateurs de marques à un chèque cadeaux de 135 euros", explique un syndicaliste de la CGT, présent dans les rangs. Cette année, rien de rien, selon eux. "Les objectifs fixés (+24% par rapport au chiffre d’affaires de l’an dernier) étaient déments, continue celui-ci. Nous avons fait 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit un peu moins que l’objectif fixé, mais ce n’est pas une raison", conclut le syndicaliste.

Selon le syndicat, majoritaire aux Galeries, ils étaient 500.

1 commentaire

le client

18/10/2013 17h34 - le client

Article de journaliste ayant cherché à vérifier les infos ou se contentant de reprendre la version des syndicats ?!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message