57% des Français sont prêts à revendre leurs cadeaux de Noël

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Loin d’être marginale, la revente de cadeaux de Noël progresse de 5 points en un an mais reste encore un tabou.

Pas de pitié pour les doublons ou les cadeaux qui ne plaisent pas : ils auront de fortes chances d'être revendus
Pas de pitié pour les doublons ou les cadeaux qui ne plaisent pas : ils auront de fortes chances d'être revendus

 

Un magnifique pull jacquard ? Une machine à dosettes alors que vous ne buvez pas de café ? Les mauvaises surprises au pied du sapin dérangent de moins en moins les français, qui sont 57% à  se déclarer « prêts à revendre tout ou partie de leurs cadeaux de Noël » selon une étude OpinionWay/PriceMinister-Rakuten. Le phénomène, en hausse régulière (ils étaient 52% l’an dernier), est particulièrement fort chez les plus jeunes. Les 18-24 ans et les 25-34 ans apparaissent comme les plus adeptes de ce comportement, à respectivement 63 et 73%.

 

Une pratique honteuse, qui reste taboue

 

Si l'an dernier, les Français « étaient encore très divisés » sur la question de la revente des cadeaux de Noël, « cette année on constate que cela est vraiment rentré dans les mœurs » estime Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister-Rakuten. Bien que 42% des Français estiment cette pratique "légitime" en temps de crise, le sujet reste tabou : 83% (+6 points) des personnes interrogées se gardent bien de le dire à l'auteur du cadeau revendu. Les raisons qui poussent à la revente de cadeaux restent globalement les mêmes d'une année sur l'autre: en premier lieu, le cadeau ne plait pas (34%), juste devant le fait de l'avoir reçu en double (29%).

1 commentaire

Kat

25/12/2013 09h36 - Kat

La revente c est dommage je trouve… il y a des solutions plus sympa comme le troc de cadeaux, ou tout simplement le dont de ces derniers…

Quitte a quitter ce que l on nous offre, autant le faire partager a quelqu un sans rétribution financière.

Pour ma part je ne vendrais pas, mais je troquerais un objet sans doute si celui ci ne me plait pas…

Le troc de cadeaux c'est a mon sens l'alternative morale.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA