Marchés

6. Développer les à-côtés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Rien de tel pour raviver les saveurs du foie gras que de l'accompagner d'une petite touche d'originalité. Oui, mais laquelle ? Cette question ne sera bientôt plus un casse-tête pour le consommateur tant les à-côtés se développent en grande distribution, sur le même principe que les épiceries fines. L'idée s'avère judicieuse : il s'agit là encore de recréer de nouveaux instants de dégustation pour augmenter, in fine, la consommation.

Côté marques, elles sont nombreuses à s'engouffrer dans cette tendance. Monfort, en 2010, avait proposé un coffret avec des witts (2 ou 4) de sauternes, cette année, la marque paloise met en place toute une gamme au rayon épicerie : croquets de Provence aux abricots ou aux figues, sel noir d'Hawaï ou du Cashemire, poivre noir de Kampot sublimeront le foie gras en 2012.

 

« Un moment de dégustation complet»

Labeyrie achalande aussi les linéaires d'épicerie. Au menu : pains d'épices spécial foie gras, petits pains de figues, confits de figues ou d'oignons. Feyel propose au rayon frais de faire son pain dans un kit trio gourmand avec un confit de figues et, surtout, un sachet de préparation pour cuisiner le pain qui servira à la présentation du mets. La marque fête, en outre, ses 200 ans - pour la deuxième année consécutive -, avec deux coffrets garnis de cuillères, du jus de truffe ou un confit en plus des foies gras : « Il est important d'offrir un moment de dégustation complet en suggérant des modes de consommation », insiste Patricia Houdebert, responsable marketing de Feyel.

De même, Montfort s'associe avec une autre marque du groupe Euralis, Stalaven, pour déposer ses escalopes de foie gras cru sur un feuilleté croustillant. « Pour l'instant, l'essentiel des ventes se déroulent encore pendant les fêtes de fin d'année, constate Marie-Pierre Pé. Mais développer les à-côtés peut participer à désaisonnaliser la consommation du foie gras. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA