Marchés

60% des produits d’hygiène beauté ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens

|

L’Institut Noteo, affilié au site internet du même nom et spécialisé dans la notation de produits de grande consommation, a analysé près de 15.000 produits d’hygiène-beauté.

Dans 40% d’entre eux, l’Institut y a détecté la présence d’au moins un perturbateur endocrinien, une catégorie de substances suspectées d’avoir un impact sur le fonctionnement hormonal, et notamment accusées de dérégler les fonctions reproductives – jusqu’à l’infertilité. Elle agirait aussi sur le développement des individus pendant la période intra-utérine. Et seraient donc nocives pour les femmes enceintes.

Selon cette étude les vernis à ongles arrivent en tête (74% d'entre eux contiennent au moins un PE) devant les fonds de teint (71%), les produits de maquillage pour les yeux (51%), les démaquillants (43%), les rouges à lèvres (40%), les soins du visage (38%) les déodorants (36%), les dentifrices (30%) et les shampoings (24%).

Les produits estampillés d’un label bio ont été largement épargnés par le phénomène, selon Noteo qui n'a retrouvé un perturbateur endocrinien que dans 1,3% d'entre eux.

Le président-fondateur de Noteo, Baptiste Marty, a appelé le gouvernement à interdire leur usage dans les produits du quotidien.

L’Institut Noteo est composé de plusieurs scientifiques. Le comité scientifique est dirigé par André Cicollela, notamment reconnu pour avoir lancé la polémique des éthers de glycol au sein de l’INRS, ou pour sa position contre le bisphénol A.

Nateo milite pour inciter les distributeurs et les industriels à proposer des produits de consommation plus " sains et écologiques et éthiques", selon sa présentation. Elle les note ainsi selon une grille de critère qu’elle a établie.

Se définissant comme "indépendante", l’Institut contient plusieurs experts dans différents domaines, membres de plusieurs instituts de recherches (INSERM, INRA..), ou d’ONG (WWF, ou Greenpeace).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA