65 000 mètres carrés commerciaux autorisés en novembre selon LSA Expert

|

C’est à nouveau un petit volume de mètres carrés qui ont été autorisés en novembre, avec un vrai tassement des magasins spécialisés. Leclerc et Intermarché sont à l’offensive en alimentaire, et toutes les enseignes de bricolage en non-alimentaire…

En alimentaire, la plus grosse surface autorisée revient à Leclerc, avec un 6000 mètres carrés obtenue en CNAC à La Teste (33).
En alimentaire, la plus grosse surface autorisée revient à Leclerc, avec un 6000 mètres carrés obtenue en CNAC à La Teste (33).

33 000 mètres carrés autorisés en alimentaire en novembre par les CDAC et CNAC, pour 32 000 mètres carrés dans les magasins spécialisés. Pour une fois, les grandes surfaces alimentaires dépassent les magasins spécialisés, même si les projets d’ouverture de magasins de bricolage restent très importants partout en France. Mais c’est toutefois un petit volume, par rapport à la moyenne de l’année, et aux pics mensuels habituels supérieurs à 100 000 mètres carrés.

La plus grosse surface autorisée revient à Leclerc

D’où viennent ces progressions ? En alimentaire, la plus grosse surface autorisée revient à Leclerc, avec un 6000 mètres carrés obtenue en CNAC à La Teste (33). Un Carrefour Market a obtenu 4700 mètres carrés à Charnay les Macon (71), et les autres surfaces reviennent à Intermarché, avec trois magasins de plus entre 2500 et 3000 mètres carrés à Montluçon (03), La Verpillère (38) et Mézidon (14). Les autres surfaces obtenues concernent une multitude d’extensions.

Perspectives pour le bricolage

Dans le non-alimentaire, il faut noter la création d’un Brico Dépôt de 5500 mètres carrés à Sartrouville (78), l’extension de 4400 mètres carrés d’un Brico Leclerc à Villeneuve sur Lot, portant le magasin à 9900 mètres carrés, un Bricomarché de 4400 mètres carrés à Posse-sur-Cisse (37), un Brico Cash de 4500 mètres carrés à Narbonne (11), etc. Visiblement, le bricolage laisse encore des perspectives de croissance, et les géants de l’alimentaire, Leclerc et Intermarché, n’entendent pas laisser tout le gâteau au pure players du secteur.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA