677 salariés de Saturn dans le plan social selon la CFDT

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon Christophe Bérille, délégué syndical central CFDT de l'enseigne Saturn, 677 personnes sont notifiées dans le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) examiné en commission le 19 octobre.

Logo Saturn
Logo Saturn©

"En décembre 2011, le patron (Francis Cordelette, ndlr) avait annoncé que 150 personnes étaient concernées. Aujourd'hui, c'est quatre fois plus". Selon le délégué, les sièges comme les magasins sont concernés. Le siège social installé à Ris-Orangis, dans l'Essonne, a été fermé et transféré à Lesquin, dans le Nord de la France, depuis le 1er octobre.

Disparités salariales entre Saturn et Boulanger

La reprise des 35 magasins Saturn par Boulanger a posé aussi des questions de différence de salaires. "Enormément de vendeurs n'ont pas voulu rejoindre Boulanger parce qu'il y avait une différence de salaire de 30 à 40%", poursuit Christophe Bérille.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

3 commentaires

Pims

06/11/2012 22h36 - Pims

Le plan social est loin d'être une réussite mais c'est toujours mieux que ce qui attendait les pauvres saturniens dont personne d'autre que boulanger ne voulait La réalité est LA Les vendeurs, les vrais n'ont rien perdu au contraire. Les autres ..... Il est toujours temps de s'améliorer. Et que dire de cette incroyable volonté de destruction de certains salaries qui ont tout fait pour que ça se passe mal ou de ceux qui ont cru toucher le jack pot en signant leur pse (faute à qui ....) Merci en tout cas à ceux qui ont acceptés de partager leur savoirs faire avec les équipes boulanger. Le monde des bisounours n'existe pas mr Christophe. C'est une chimère. Les clients se moquent de la couleur de la chemise tant qu'on s'occupe correctement d'eux Et c'est bien la notre lot quotidien..... petite pensée tout de même aux postes sans correspondance et aux magasins à céder. Pour les autres .......

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Rayons 50

27/10/2012 12h45 - Rayons 50

Pourquoi rester avec Boulanger ? Ils nous traitent de incompétents, de nuls, qui connaissent en rien au métier de la grande distribution. Nous qui traitions 50 fois plus de clients et marchandises que ces "boulangers" derrières leurs caméras de surveillance spécifiquement installés dans les bureaux des directeurs pour flicquer les salariés... Ils importent des produits chinois "no name" en les étiquetant leurs propres marques de couleur jaune ou orange, et vendent 2fois plus chère que les produis "no name". De ce fait, ils plument plus facilement les clients en leurs faire croire qu'ils achètent de matériels de premiers prix pour des produits de qualités.... Chez saturn, nous respections, denichent et negocient tous les jours pour mieux servir les clients, ils avaient de vrais choix, des produits de très haute qualité aux meilleurs prix... Saturn respectait les clients et leurs salariés. Étant membre d'un anciens salariés Parmis les 677 Départs, ayant connu le vrai fonctionnement de Boulanger et l'esprit HTM, je ne travaillerai jamais dans une société du groupe HTM.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Peter

27/10/2012 10h26 - Peter

"parce qu'il y avait une différence de salaire de 30 à 40%" des vendeurs payés au fix qui gagnaient plus que des cadres...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA